Politique

Affaire Franck Descours : la tête de liste frontiste sera jugée le 7 mai prochain

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 13 mars 2014 à 20:43

Le campement des militants FN devant le commissariat, Cours Fauriel à Saint-Étienne.
Le campement des militants FN devant le commissariat, Cours Fauriel à Saint-Étienne. © Radio France - Sandrine Morin

Franck Descours sera jugé le 7 mai prochain. Le candidat du Front national à Saint-Chamond est soupçonné de violences avec armes et rébellion. Mardi soir, alors qu'une équipe du FN collait des affiches, la BAC, à la recherche de voleurs, a pris le candidat pour l'un d'entre eux. Il aurait fuit et depuis a été placé en garde à vue.

Franck Descours est soupçonné de violences avec armes et de rebellion . Une affaire rocambolesque qui s'est produit mardi soir alors qu'une équipe du FN collait des affiches et que la BAC cherchait des voleurs. La police explique que Frank Descours a foncé sur la patrouille.  Pour l'accusé, il voulait "simplement fuir" . En tout cas le Parquet de Saint-Étienne avait demandé que Franck Descours soit maintenu en détention avant une comparution immédiate demain. Il n'a pas été suivi par le juge des Libertés. La tête de liste a été relâchée. Franck Descours sera jugé le 7 mai prochain.

Le FN fait bloc derrière son candidat

Bruno Gollnisch , député européen et chef de file FN à la Région Rhône-Alpes, charge la Justice dans cette affaire. Il vise clairement le procureur de la République de Saint-Étienne, Jean-Daniel Regnauld, qui en voudrait selon lui au Front national.

Bruno Gollnisch, chef de fil du FN à la Région, charge le parquet de Saint-Etienne

Depuis mercredi soir, une quinzaine de militants du FN se sont relayés devant le commissariat du Cours Fauriel à Saint-Étienne. Certains y ont passé la nuit . Car pour eux c'est le Front national est un bouc-émissaire politique dans cette affaire.

Arrestation FN TROT