Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Girard : Anne Hidalgo saisit la justice pour "les graves injures" contre la mairie

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La maire de Paris va porter plainte après "les graves injures publiques" prononcée contre la mairie lors d'une manifestation jeudi demandant la démission de Christophe Girard.

Anne Hidalgo, la maire de Paris
Anne Hidalgo, la maire de Paris © Radio France - Nathalie Bourrus

La tension est encore vive à l'Hôtel de ville de Paris au lendemain de la démission de Christophe Girard.  La maire, Anne Hidalgo a annoncé vendredi saisir la justice pour "les graves injures publiques" prononcées contre la mairie lors d'une manifestation, jeudi, qui a conduit à la démission de son ancien adjoint à la culture, mis en cause pour ses liens avec l'écrivain Gabriel Matzneff, visé par une enquête de viols sur mineurs.

Lors de ce rassemblement on pouvait lire ce slogan :"Mairie de Paris : bienvenue à Pedoland".  "Des propos indignes ont été proférés, des banderoles infamantes ont été brandies. Tout cela porte atteinte à nos valeurs", dénonce Anne Hidalgo dans un communique. 

Incident au Conseil de Paris

La maire de Paris dit par ailleurs prendre acte qu'Alice Coffin et Raphaëlle Rémy-Leleu et Alice Coffin, élues EELV et militantes féministes à l'origine de ce rassemblement, "se placent d'elles-mêmes en dehors de la majorité municipale".

Lors de la séance du Conseil de Paris ce vendredi, le préfet de police Didier Lallement a souhaité rendre hommage à Christophe Girard, sous les applaudissements de l'assemblée. Ce qui a provoqué la colère d'Alice Coffin. Sur Twitter, l'élue écologistes explique avoir "exploser". "Je n'ai pu que hurler en boucle "la honte, la honte, la honte"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess