Politique

Affaire Penelope Fillon : les réactions en Franche-Comté

Par Wassila Guittoune et Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 27 janvier 2017 à 8:28

François Fillon, sur le plateau du journal de 20h de TF1, jeudi 26 janvier.
François Fillon, sur le plateau du journal de 20h de TF1, jeudi 26 janvier. © Maxppp - PIERRE CONSTANT

L'affaire Penelope Fillon continue d'agiter le monde politique : selon le Canard enchaîné la femme de François Fillon aurait touché 500 000 euros pour un poste d'attaché parlementaire auprès de son mari entre 1998 et 2006. Deux députés du Territoire de Belfort et du Doubs ont réagi à cette affaire.

Alors que François Fillon juge "abjectes" les accusations visant son épouse, posant la question de l'interdiction de l'emploi de proches par les parlementaires, le député maire UDI de Valdoie Michel Zumkeller estime qu'interdire l'embauche de proches n'est pas une solution.

Michel Zumkeller a déjà employé un membre de sa famille

L'élu avait embauché son épouse comme attaché parlementaire lors du premier de ses trois mandats de parlementaires. A l'époque, le député maire UDI de Valdoie découvrait la fonction : "Quand vous travaillez, vous essayez de travailler avec des gens dont vous connaissez la compétence. On est dans des domaines où la confiance est très importante. Elle gagnait 800 euros par mois. Je n'ai pas d'états d’âme là-dessus, c’était un vrai travail, rémunéré bien en dessous de ce qu'il valait d'ailleurs".

Le député PS de la 4ème circonscription du Doubs Frederic Barbier estime qu'il faut légiférer cette pratique, même si "les députés peuvent d'eux même se discipliner par rapport à ça. Celles et ceux qui ont fait ses choix là, il faut qu'ils soient très vigilants".

Reportage de Nicolas Wilhelm

Interview de Fabrice Frichet, élu socialiste de l'Isle-sur-le-Doubs et membre de l'association ANTICOR