Politique

VIDÉO - Affaire Penelope Fillon : "Ma femme travaille pour moi depuis toujours", affirme François Fillon

Par Tifany Antkowiak, France Bleu Maine et France Bleu jeudi 26 janvier 2017 à 20:30 Mis à jour le jeudi 26 janvier 2017 à 21:21

François Fillon, sur le plateau du journal de 20h de TF1, jeudi 26 janvier.
François Fillon, sur le plateau du journal de 20h de TF1, jeudi 26 janvier. © Radio France - Tifany Antkowiak

Le candidat de la droite à l'élection présidentielle, François Fillon, était ce jeudi soir l'invité du journal de 20h de TF1, afin de s'expliquer sur les soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur son épouse. Des accusations "abjectes", selon l'ancien Premier ministre.

François Fillon était ce jeudi soir l'invité de journal de 20h de TF1, au lendemain de l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics" et "abus de biens sociaux", après les révélations du Canard enchaîné sur les activités d'attachée parlementaire de son épouse, Penelope Fillon.

François Fillon explique avoir aussi fait travailler deux de ses enfants

"Ma femme travaille pour moi depuis toujours"', a assuré François Fillon, "depuis ma première élection en 1980". L'ancien Premier ministre, qui juge "abjectes" les accusations visant son épouse. "Vous n'imaginez pas à quel point elle souffre qu'on puisse penser qu'elle n'a pas respecté les règles", a expliqué le candidat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle. Il a ajouté avoir également fait travailler deux de ses enfants.

Plainte contre les journaux

François Fillon a insisté sur le caractère "légal", "parfaitement transparent" et "réel" du travail de sa femme, et a indiqué qu'il s'en expliquera "avec la justice", en fournissant "tous les justificatifs ". L'avocat de François Fillon était jeudi après-midi au parquet national financier à Paris, où il s'est entretenu pendant une trentaine de minutes avec les magistrats.

Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle a précisé qu'il renoncerait à sa candidature s'il était mis en examen.

Lors de cette interview, au début du journal de 20h de TF1, François Fillon a également affirmé qu'il "portera plainte contre les journaux affirmant que sa femme avait un emploi fictif".