Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaires Fillon : élus et militants haut-viennois serrent les rangs

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Difficile de mener campagne pour François Fillon en ce moment : les militants de Haute-Vienne le concèdent mais ne baissent pas les bras. Les élus locaux réaffirment leur soutien malgré les affaires et la fronde de plusieurs parlementaires. L'ancien Premier ministre "reste le bienvenu" en Limousin.

Militants et élus locaux espèrent trouver une nouvelle date pour organiser un meeting de François Fillon à Limoges
Militants et élus locaux espèrent trouver une nouvelle date pour organiser un meeting de François Fillon à Limoges © Maxppp -

"J'ai pris ma décision et je ne reviendrai pas dessus," a répondu François Fillon ce mardi aux parlementaires frondeurs. Ces derniers réclamaient un bureau politique dans les plus brefs délais. Suite aux différentes affaires financières qui pèsent sur la candidature de l'ancien Premier ministre, certains députés et sénateurs soutiennent l'idée d'un nouveau candidat. Hors de question pour François Fillon : "il n'y a pas de solution alternative," a-t-il répété.

François Fillon "le bienvenu"

En tout cas, sur le terrain haut-viennois, plusieurs soutiens commencent sérieusement à s'inquiéter : est-il possible de mener campagne dans ces conditions ? Il était question, bien avant le "Penelope Gate", d'un meeting de François Fillon ce vendredi 17 février. Mais il a été annulé. François Fillon serait-il devenu persona non grata ? Pour le président du parti LR en Haute-Vienne, Guillaume Guérin : François Fillon a toujours été le bienvenu. Mais le calendrier en a décidé autrement.

Les équipes de François Fillon ont expliqué que c'était un jour de départ en vacances et qu'il y avait déjà des événements à Limoges, notamment le salon du vin.

"C'est un problème de calendrier" - Guillaume Guérin, président du parti LR en Haute-Vienne.

"Ils ont donc voulu retenir le 16 février, poursuit le 1er adjoint à la mairie de Limoges, mais voilà nous avons un conseil municipal. Donc, nous tiendrons notre conseil municipal qui, lui, est prévu depuis plus de deux mois à cette date-là".

"C'est une campagne très compliquée avec les affaires"

Pas de mauvais signal destiné à François Fillon donc. D'autant que pour certains militants, un meeting en Haute-Vienne aurait pu remonter le moral des troupes. D'ailleurs la conseillère départementale Natahlie Mezille n'oublie pas ce dimanche passé sur le marché de Panazol : "on a fait face à des personnes très incisives. Ils attaquent Fillon mais ils nous attaquent nous aussi, donc on répond."

"On se serre les coudes" - Nathalie Mezille, conseillère départementale.

C'est une campagne très compliquée, mais je rappelle qu'il n'a pas encore été jugé, donc on se serre les coudes et on y croit !

Il n'y a aucune inquiétude à avoir selon Hervé Coulaud. Le référent opérationnel de la campagne de François Fillon en Haute-Vienne se veut rassurant : "c'est toujours compliqué d'aller à la rencontre du public quand il y a des périodes où les électeurs, sont à juste titre, troublés par les informations."

"Ce n'est pas une raison de baisser les bras" - Hervé Coulaud, référent opérationnel de la campagne de François Fillon en Haute-Vienne.

On repart sur une campagne un peu plus compliquée que prévue mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras.

Créer un noyau dur et "faire front"

Ne pas baisser les bras et surtout resserrer les rangs. Pour le militant Thibault Mercier, conseiller municipal à Limoges, c'est le moment ou jamais :

Cette période compliquée peut solidariser les militants, créer un noyau dur qui fait front et qui a le courage de le défendre même lorsqu'il y a une petite période où, médiatiquement, il n'est pas au top.

"Cela peut solidariser les militants" - Thibault Mercier, conseiller municipal à Limoges.

Elus locaux et militants espèrent toujours un meeting de François Fillon en Haute-Vienne dans les prochaines semaines. Reste à se mettre d'accord sur le calendrier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess