Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Agir pour ma planète" : Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique invitée de France Bleu Paris

lundi 26 novembre 2018 à 8:44 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Opération "Agir pour ma planète" ce lundi sur France Bleu. Ce matin, Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, était l'invitée de France Bleu Paris. Elle a expliqué comment elle voyait la transition écologique et elle a répondu aux questions des auditeurs.

Brune Poirson
Brune Poirson © Radio France - Martine Bréson

Paris, France

Pour cette journée "Agir pour ma planète" sur France Bleu ce lundi, France Bleu Paris a invité Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire.

La taxe carbone

"La transition écologique, c'est le plus grand défi auquel l'humanité ait jamais été confronté." La secrétaire d'Etat évoque les tensions et les difficultés mais elle assure que "la taxe carbone c'est la solution, on le sait, c'est l'une des meilleures solutions pour changer de véhicule et lutter contre la pollution".

Il faut un travail collectif, dit-elle, il faut qu'on décide ensemble la transition écologique. 

Les Gilets jaunes

Brune Poirson pense qu'il y a une certaine impatience chez les Gilets jaunes et elle assure "qu'elle est totalement légitime et je pense qu'elle dépasse vraiment la question de la taxe carbone. Je crois que c'est une colère qui est plus générale". Elle estime que c'est le sentiment durant de nombreuses années "de ne pas avoir suffisamment été entendu, d'avoir une crainte que le niveau de vie baisse."

Macron président des riches 

"Macron président des riches" : c'est, pour la secrétaire d'Etat, "une illusion qui a été créée et qui a été encouragée par les partis de l'opposition"

Elle rappelle que la taxe d'habitation a été supprimée pour 80% de la population ainsi que les cotisations chômage et maladie pour les salariés : "tout ça ce sont des mesures qui permettent aux Français de regagner du pouvoir d'achat mais encore une fois, je crois que _la question, elle va au-delà du pouvoir d'achat_. Les Français ce qu'ils veulent c'est un travail qui paye mieux, c'est avoir un emploi qui ait du sens, ça on y travaille", dit-elle mais, ajoute la secrétaire d'Etat, on ne peut pas avoir des résultats immédiats.

Ecoutez l'intégralité de l'interview de Brune Poirson :

Les auditeurs ont la parole

Christian de Couilly Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne) : Pourquoi on ne développe pas le bioéthanol ?

Brune Poirson : "On veut développer le bioéthanol notamment en le fabriquant à partir de la betterave. On a aussi lancé un grand plan hydrogène pour les poids lourds et les trains, il y a aussi la voiture électrique, il y a les bio-carburants". "La difficulté aujourd'hui c'est le changement de modèle". 

France Bleu Paris : Comment sensibiliser les gens au tri ?

Brune Poirson : "En France c'est compliqué de trier parce que les consignes de tri ne sont pas claires". Les consignes de tri vont être simplifiées partout sur le territoire, annonce Brune Poirson.  

Marie-Jo Paris 16e : il faut accepter de payer plus cher pour manger plus local et plus bio. 

Brune Poirson : "C'est au cœur de notre projet", dit la secrétaire d'Etat. "C'est ce qu'on appelle la transition agricole". 

A terme, il y aura 50% de bio ou d'agriculture de qualité dans les cantines... "cela va mettre une pression positive sur les agriculteurs" pour qu'ils produisent bio et de qualité. La loi sur les états généraux sur l'alimentation propose aussi de "changer la logique et les rapports entre la grande distribution et les agriculteurs".    

Patricia de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) :  la taxe foncière est plus injuste que la taxe d'habitation. 

Brune Poirson : "La taxe d'habitation est injuste car ce n'est pas la même sur tout le territoire français". Pour soutenir les maires qui perdent cette rentrée d'argent "l'Etat va rembourser à l'euro près le manque créé par la suppression de la taxe d'habitation donc cela n'aura pas d'impact pour les communes".

Corine Paris 17e : comment inciter les automobilistes à faire du covoiturage ?  

Brune Poirson : "Ce qu'on veut, c'est simplifier la vie des municipalités qui veulent développer le covoiturage : on peut penser à des voies qui seraient plus rapides pour ceux qui seraient en covoiturage...".  

Aude du Val-d'Oise : les enfants sont sensibilisés à l'écologie mais comment toucher aussi les parents? 

Brune Poirson : la secrétaire d'Etat prend l'exemple des mégots de cigarette. Elle indique que les industriels du tabac ont été réunis pour leur demander de financer eux-aussi la lutte contre la pollution "parce que c'est un coup qui ne doit pas peser que sur les municipalités et sur les habitants des villes, qu'ils fument ou pas".