Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Aix-les-Bains : Dominique Dord démissionne de son mandat de maire

mercredi 3 octobre 2018 à 21:07 Par Sarah Gilmant, Nelly Assénat et Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

Dominique Dord passe la main. Le maire LR de la cité thermale depuis plus de 17 ans annonce qu'il démissionne de son mandat. Il restera toutefois adjoint au futur maire, Renaud Beretti, son premier adjoint depuis 2008.

Dominique Dord annonce qu'il démissionne de son poste de maire d'Aix-les-Bains
Dominique Dord annonce qu'il démissionne de son poste de maire d'Aix-les-Bains © Radio France - Nelly Assénat

Aix-les-Bains, France

Dominique Dord quitte la mairie d'Aix-les-Bains après 18 ans comme maire. Il a adressé sa lettre de démission ce mercredi matin au préfet de la Savoie.

Son premier adjoint, Renaud Beretti devrait le remplacer, Marina Ferrari l'épaulerait comme  première adjointe. "Je suis maire depuis 18 ans, il faut une équipe plus jeune qui puisse se projeter sur les vingt ans à venir" reconnaît Dominique Dord.

Je ne quitte pas la politique —Dominique Dord

Dominique Dord reste toutefois au conseil municipal et adjoint au nouveau maire. Il garde également la présidence de la Communauté d'Agglomération du Lac du Bourget, devenue Grand Lac en 2015. 

Pour le futur, Dominique Dord, 59 ans, reste prudent : "je ne quitte pas la politique, on verra ce qu'il se passe en 2020 (municipales) _et en 2022 (législatives)" , avant d'ajouter qu'"en politique, les circonstances changent très très vite"._ Il n'exclue pas de se représenter un jour devant les électeurs. "Je me méfie des gens qui disent c'est fini, je ne reviendrai jamais", confie Dominique Dord dans un sourire.

Pourquoi partir maintenant et ne pas attendre 2020 et les futures élections municipales ?

Difficile de ne pas y voir la crainte pour Dominique Dord de revivre la défaite électorale de 2017 (aux élections législatives) quand les électeurs lui ont préféré une toute jeune candidate LREM inconnue jusqu'alors (Typhanie Degois). 

2017 joue forcément

Dominique Dord affirme que ce n'est pas la raison principale de son choix mais "que cela joue forcément". "2017 montre que les citoyens sont capables de choisir quelqu'un qu'ils ne connaissent pas et n'a pas d'expérience du tout". "Il faut préparer les choses en amont, installer une équipe nouvelle mais expérimentée".

Ses successeurs devraient présenter d'ici Noël un projet "Aix-les-Bains 2030", comme si les élections municipales étaient déjà lancées.

Le sentiment du devoir accompli

Dominique Dord affirme qu'il part avec le sentiment du travail accompli. Il voulait faire se réveiller "la belle endormie" lors de son élection en 2001 et il estime que c'est chose faite en mettant en avant par exemple les 300 à 500 familles nouvelles qui s'installent chaque année à Aix, les travaux du centre-ville, les rénovations, "sans avoir touché les taux d'impôts et baisser la dette de 40%".

Parmi les dossiers qu'il faudra régler pour ses successeurs, Dominique Dord évoque justement cette urbanisation grandissante d'Aix-les-Bains. "Je sais qu'il faut coller à cette nouvelle demande des habitants (de limiter les constructions), mais je ne sais pas comment", reconnaît l'élu.

Prochain conseil municipal dans les 15 jours

Le préfet de la Savoie va accuser réception de la démission de Dominique Dord d'ici la fin de la semaine. C'est seulement à ce moment-là que l'élu LR ne sera plus maire. Un conseil municipal sera convoqué dans les 15 jours à Aix-les-Bains pour l'élection du nouveau maire.