Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ajaccio : Laurent Marcangeli retrouve son fauteuil de maire

dimanche 8 février 2015 à 11:06 - Mis à jour le dimanche 8 février 2015 à 17:00 France Bleu RCFM

Sans surprise, Laurent Marcangeli est le nouveau maire d'Ajaccio. Seul candidat en lice, il a recueilli les 39 voix des élus qui composent désormais sa majorité municipale. Simon Renucci n'a pas participé ce matin à cette installation, et les 9 autres élus de l'opposition n'ont pas participé au vote.

Le maire d'Ajaccio et ses adjoints
Le maire d'Ajaccio et ses adjoints © Radio France

Son élection ne faisait aucun doute. Laurent Marcangeli a retrouvé ce dimanche 8 février son fauteuil de maire d'Ajaccio. 

Laurent Marcangeli retrouve son fauteuil de maire - Radio France
Laurent Marcangeli retrouve son fauteuil de maire © Radio France - Jérôme Susini

Large vainqueur de l'élection municipale une semaine plus tôt, Laurent Marxcangeli, dont la majorité dispose désormais de 39 sièges a été réelu sans la moindre contestation. D'ailleurs, les neufs élus de l'opposition n'ont pas participé au vote ce matin. Quant à Simon Renucci, il n'a pas assisté à cette réunion du conseil municipal. 

Le conseil municipal a procedé également à la désignation des adjoints. Stéphane Sbraggia a lui aussi retrouvé son poste de premier adjoint. 

La salle du conseil municipal d'Ajaccio  - Radio France
La salle du conseil municipal d'Ajaccio © Radio France

Dans son discours, Laurent Marcangeli, le député maire, a dit souhaiter que son équipe oublie le contexte tendu de la derniére campagne :"à chaque fois que j'entrerai dans cette salle des délibérations et que je prendrai place dans ce fauteuil, c'est avant tout en tant que maire de cette ville que je le ferai, laissant derrière moi ce qui a pu blesser l'homme que je suis. Les débats devront se faire sereinement , dignement. Car c'est de notre ville et de ses habitant dont il s'agit. Ici c'est la place du débat démocratique, de l'interêt général ".

Election Marcangeli - L.Marcangeli

Le groupe d'opposition était bien présent à cette élection. Il n'était cependant pas complet puisque Simon Renucci manquait à l'appel. Un groupe d'opposition qui n'a pas participé à l'élection du maire et de ses adjoints. Mais un groupe d'opposition qui comme le soulignait Maria Guidicelli jouera pleinement son rôle tout au long de la mandature : "le groupe d'opposition est là. Simon Renucci n'est pas présent. Mais il n'est pas démissionaire. L'opposition va s'organiser. Nous avons entendu les propos du maire qui consistent à défendre un certain nombre de choix et d'options pour Ajaccio. Nous allons constituer une opposition présente. Nous allons apporter notre contribution aux débats. Nous allons être force de propositions. Et nous manifesterons notre désaccord chaque fois que ce qui nous sera proposé ne correspondra pas au projet que nous avons défendu pour Ajaccio.

Maria Guidicelli, opposition municipale d'Ajaccio

 

Par :