Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 180.000 manifestants dans une trentaine de villes
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Isère

Municipales : l'ancien maire, Alain Carignon, fait campagne en gilet orange

-
Par , France Bleu Isère

La couleur orange sera-t-elle la marque de l'ancien maire de Grenoble ? Toujours est-il que ce samedi matin, les membres de l'association : "la société civile avec Alain Carignon" avaient tous revêtis un blouson orange.

Les partisans d'Alain Carignon s'apprêtent à faire du porte à porte
Les partisans d'Alain Carignon s'apprêtent à faire du porte à porte © Radio France - Gérard Fourgeaud

Grenoble - France

Ils ont fait une opération "porte à porte" dans le quartier du Village Olympique à Grenoble, tous habillés en blouson orange pour être plus visible. L'ancien maire de Grenoble est en pleine campagne électorale pour les élections municipales qui auront lieu en mars... 2020, dans un an.

Environ, tous les 15 jours, Alain Carignon et son équipe se rendent dans un quartier de Grenoble, à chaque fois différent. Ils critiquent beaucoup le maire Eric Piolle. Ils donnent leurs propositions pour les prochaines années. Ils expliquent aux jeunes comment s'inscrire sur les listes électorales. Ils suggèrent aux commerçants grenoblois qui résident en banlieue, de s'inscrire eux aussi à Grenoble. 

Stratégie électorale bien connue

C'est une stratégie électorale bien connue que pratiquent beaucoup de candidats, dans beaucoup de villes. Mais on n'avait jamais vu un candidat se lancer aussi tôt. Il a commencé sa campagne de terrain en septembre 2018, 18 mois avant l'échéance.

A noter qu'Alain Carignon n'a encore jamais annoncé officiellement qu'il serait candidat. Il a fait savoir qu'il ne demandera pas l'investiture de "LR" son parti historique. De telle sorte, qu'à un an de l'échéance, il n'y a encore aucun candidat officiel. 

Aucun.e candidat.e officiel.le

On imagine qu'Eric Piolle, maire sortant EELV, sera le candidat de sa majorité qu'il travaille à élargir vers d'anciens PS, mais sera-t-il lâché au premier tour, par La France Insoumise ? La République en Marche est en train de préparer sa liste. Un processus désignera la tête de liste, pour lequel seule la député de Grenoble Emilie Chalas s'est engagée. Les survivants de la nébuleuse socialiste pourront-ils monter leur propre liste, étirée entre Eric Piolle et LREM ? A droite, Michel Savin annonçait, mercredi 27 mars sur France Bleu Isère  qu'une liste de sa tendance était encore envisageable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu