Politique

Alain Juppé candidat à la primaire à droite pour la présidentielle : "C'est une possibilité"

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde mercredi 25 juin 2014 à 10:15

Alain Juppé, le 18 juin, en meeting à l'Isle-Adam (Val d'Oise)
Alain Juppé, le 18 juin, en meeting à l'Isle-Adam (Val d'Oise) © Maxppp

Invité de BFMTV ce mercredi matin, le maire de Bordeaux membre du triumvirat à la tête de l'UMP a avoué "réfléchir" à une candidature à la primaire qui doit être organisée pour désigner le candidat de la droite à la prochaine élection présidentielle.

Petit à petit, Alain Juppé brise le tabou. Lors de la dernière campagne des municipales, l'ancien Premier ministre s'était amusé à rejeter toutes les questions des journalistes sur l'échéance présidentielle, feignant même l'agacement face aux demandes réitérées. Depuis quelques jours, le ton a changé. C'était le cas déjà jeudi dernier lors de son interview dans les locaux du Club de la Presse de Bordeaux. Ce mercredi matin, le maire de Bordeaux est allé encore un peu plus loin. 

— Vous n'avez pas pris votre décision ? — J'y réfléchis — Donc il y a une possibilité ? — Oui

Cette fois, Alain Juppé ne se cache plus. En revanche, il y met quelques conditions. En réclamant une primaire ouverte à l'ensemble de la droite et du centre. Il souhaite également que la primaire soit organisée au début de l'année 2016.

Il en profite pour balayer l'argument de l'âge

Alain Juppé a également réagi à la petite phrase attribuée à Nicolas Sarkozy : "Juppé n'est pas un rival, il est trop vieux" . Le maire de Bordeaux, biientôt 69 ans, rappelle l'épisode Jospin-Chirac et souligne que s'attaquer à l'âge n'est pas forcément une bonne idée.

"Mieux vaux un sexa en forme qu'un quinqua amorti."