Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Alain Juppé demande une intervention massive de la France au Proche-Orient

mercredi 13 août 2014 à 15:30 Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde

La maire de Bordeaux a écrit à François Hollande avec François Fillon et Jean-Pierre Raffarin. Le triumvirat qui préside l'UMP réclame une intervention massive de la France en Irak et à Gaza.

Alain Juppé, le maire Bordeaux
Alain Juppé, le maire Bordeaux © Radio France

François Fillon, Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, qui président provisoirement l'UMP, exhortent ce mercredi François Hollande à intervenir au Proche Orient à Gaza, et en Irak pour éviter "le déshonneur". Dans une lettre ouverte au chef de l'Etat, les trois ex-Premiers ministres déclarent que "la France a le devoir de faire entendre sa voix".

Engagement massif

Le maire de Bordeaux demande notamment "un engagement massif" de l'Europe en Irak pour les réfugiés et le soutien aux actions militaires pour stopper l'avancée des jihadistes. Il dénonce aussi le suivisme du président français. Il souhaite que la France intervienne militairement sur le terrain et ne se limite pas à une aide humanitaire.

Sur Gaza, Alain Juppé reconnait que "les initiatives de la France et de la Grande-Bretagne vont dans le bon sens mais elles sont insuffisantes". Pour lui, il est l'heure pour la France et surtout l'Europe de s'engager plus fortement dans ce conflit.

Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères, dénonce vigoureusement cette lettre. Le chef de la diplomatie a qualifié ce mercredi "d'outrances" les critiques formulées par Alain Juppé et ses deux collègues de l'UMP à l'égard de la politique étrangère française. Laurent Fabius a jugé leurs remarques "sans fondement ni nuance".

Des armes envoyées

François Hollande a annoncé ce mercredi midi que la France va envoyer dans les prochaines heures des armes aux Kurdes qui combattent l'Etat Islamique. Après l'aide humanitaire, la France souhaite répondre à "la situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien" selon le président de la République.