Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Alain Juppé salue la "noblesse" et la "hauteur de vue" de Nicolas Hulot, qui démissionne du gouvernement

mardi 28 août 2018 à 9:30 - Mis à jour le mardi 28 août 2018 à 12:19 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu

Alors que Nicolas Hulot a annoncé ce mardi matin sur France Inter son départ du gouvernement, le maire de Bordeaux s'est dit "impressionné" par le désormais ex-ministre de la transition écologique.

Alain Juppé et Nicolas Hulot devant la gare de Bordeaux lors de l'inauguration de la LGV Paris-Bordeaux.
Alain Juppé et Nicolas Hulot devant la gare de Bordeaux lors de l'inauguration de la LGV Paris-Bordeaux. - © Maxppp

Bordeaux, France

Alain Juppé n'a pas tardé à réagir à la démission surprise de Nicolas Hulot annoncée ce mardi matin sur l'antenne de France Inter. Le maire de Bordeaux s'est exprimé sur Twitter et s'est déclaré "impressionné par sa hauteur de vue et la noblesse de sa démarche". En se projetant vers l'avenir, Alain Juppé estime que la démission de Nicolas Hulot doit servir d'électro-choc et inciter chacun à changer vis à vis des enjeux de l'environnement.

Si ce départ de Nicolas Hulot peut être l'occasion d'une prise de conscience collective, et au delà de la prise de conscience, d'une action collective, je pense que cette démission aura été utile

Alain Juppé espère que cette démission créera une prise de conscience collective

La première adjointe d'Alain Juppé, Virginie Calmels, dresse quant à elle un parallèle avec sa propre situation il y a quelques semaines face à Laurent Wauquiez au sein des Républicains.

Réaction également dans l'agglomération bordelaise du maire de Pessac Franck Raynal qui dénonce "l'inaction du gouvernement".

Quant au député LREM du Libournais Florent Boudié, il estime que cette démission constitue un "avertissement". Il explique qu'il faut effectuer en matière d'écologie "des choix de rupture".