Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Alain Juppé : "J'ai donné 40 ans de ma vie au service de la France"

dimanche 27 novembre 2016 à 22:16 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu

Largement battu par François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé tire un trait sur ses ambitions nationales. Il va maintenant se consacrer à sa "tâche de maire de Bordeaux".

L'émotion d'Alain Juppé lors de son discours.
L'émotion d'Alain Juppé lors de son discours. © AFP - Patrick Kovarik

Il avait la voix cassée par l'émotion lorsqu'il a prononcé ses mots : "J'ai donné 40 ans de ma vie au service de la France". Comme pour Nicolas Sarkozy la semaine passée, cette primaire de la droite et du centre aura marqué la fin des ambitions nationales d'Alain Juppé. A 71 ans, le maire de Bordeaux sait qu'il a laissé passé sa dernière chance d'accéder à la fonction suprême. Il y avait donc dans son intervention des mots de transmissions à l'adresse des nouvelles générations. "A vous jeunes Françaises et Français à qui l'avenir appartient, a dit Alain Juppé, continuez à porter l'idée de la France que nous avons partagée". Avant de poursuivre un peu plus tard : "La tâche qui vous attend est exaltante. Vous avez de la chance. Je vous souhaite bonne chance".

Le retour à Bordeaux

Alain Juppé l'a dit, il va "se consacrer pleinement à sa tâche de maire de Bordeaux" où il a d'ailleurs recueilli plus de 60% des voix lors de ce second tour. Mais quelle sera sa motivation réelle ? Alain Juppé devrait se laisser le temps de la réflexion. Le maire de Bordeaux a souvent loué le passage de témoin qui avait eu lieu au Havre à la mairie entre Antoine Rufenacht et Edouard Philippe, l'un des proches d'Alain Juppé. Plusieurs scénarios ont été évoqués à Bordeaux. Soit Alain Juppé conserve toutes ses prérogatives bordelaises jusqu'en 2020. Soit il laisse le fauteuil de maire à sa première adjointe Virginie Calmels tout en conservant la présidence de Bordeaux Métropole.

►►► A lire aussi : Alain Juppé largement battu par François Fillon au second tour de la primaire