Politique

En campagne à Châlons, Alain Juppé fait sa Foire

Par Sophie Constanzer et Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 31 août 2016 à 16:30

Arrivée d'Alain Juppé
Arrivée d'Alain Juppé © Radio France - Sophie Constanzer

Le défilé des politiques se poursuit à la Foire agricole de Châlons-en-Champagne avec la visite ce mercredi matin d'Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, qui a arpenté les allées. Changement de style par rapport à Nicolas Sarkozy.

Après la visite de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy mardi à la foire, le maire de Bordeaux Alain Juppé est venu à son tour ce mercredi 31 août en visite à Châlons-en-Champagne. Arrivée pile à 8h45, comme l’annonçait le programme, Alain Juppé a commencé sa visite par une table ronde avec les représentants de la profession agricole. Studieux, prenant des notes, le maire de Bordeaux a beaucoup écouté, et fait des propositions. "Il faut refonder la politique agricole commune (PAC), ensuite il faut continuer à baisser les charges, simplifier, simplifier... et il faut aussi rétablir de meilleures conditions de concurrence : face à Lactalis il y a 70 organisations de producteurs donc il faut que les producteurs s'organisent pour pouvoir véritablement discuter avec la grande distribution", explique Alain Juppé.

Alain Juppé et ses représentants du monde agricole - Radio France
Alain Juppé et ses représentants du monde agricole © Radio France - Sophie Constanzer

Ecouter beaucoup, parler peu : tout le contraire de Nicolas Sarkozy ? 

Impossible de ne pas comparer Alain Juppé et son rival à la primaire de la droite et du centre Nicolas Sarkozy. Benoist Apparu ose quand on le questionne: "d'un côté vous en avez un qui parle 55 minutes et les agriculteurs parlent 5 minutes, ce matin c'était l'inverse, Alain Juppé a laissé parlé les agriculteurs pendant 55 minutes parce que c'est ça aussi l'écoute des gens...". Et contrairement à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé a très longuement arpenté ce mercredi les allées de la foire de Châlons. Deux heures de déambulation du stand d’aspirateurs aux pompes à chaleur en passant par la boulangerie. Alain Juppé a même acheté… une fermeture à glissière à 25 euros !

C'est un peu docteur Jekyll et Mister Hyde > > Alain Juppé à propos d'Emmanuel Macron

Ca n’a pas manqué : Alain Juppé a été interrogé sur ce qui a fait l’événement politique de mardi, la démission d’Emmanuel Macron. Pour lui, « _il était urgent qu'il quitte le gouvernement. Parce qu'on ne peut pas être dans un gouvernement qu'on n'arrête pas de critiquer. Monsieur Macron a sans doute beaucoup de talent, on verra à l'avenir". _Quant au positionnement politique du désormais ancien ministre et chef de file du mouvement En Marche, Alain Juppé ose la métaphore : "C'est un peu docteur Jekyll et Mister Hyde : d'un côté il tient des propos anti-socialistes et en tout cas très libéraux et de l'autre côté qu'est qu'il a fait? Il a conseillé le président de la République pendant des années pour lancer une politique économique désastreuse avec le matraquage fiscal des entreprises et des classes moyennes".Le bilan d’Emmanuel Macro selon Alain Juppé ? « Les cars… les cars Macron »

Avec des membres des comités de soutien - Radio France
Avec des membres des comités de soutien © Radio France - Sophie Constanzer

Partager sur :