Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Alain Juppé pas candidat : les premières réactions à Bordeaux

lundi 6 mars 2017 à 12:26 - Mis à jour le lundi 6 mars 2017 à 17:11 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Non c'est non. Alain Juppé l'a répété ce lundi matin dans sa mairie de Bordeaux. Il ne sera pas le recours de la droite à l'élection présidentielle. Certains de ses adjoints se disent déçus. Des Bordelais se déclarent ravis de le "garder pour eux".

Alain Juppé dans sa mairie de Bordeaux avant sa déclaration à la presse
Alain Juppé dans sa mairie de Bordeaux avant sa déclaration à la presse © Maxppp -

Alain Juppé a hésité. Il l'a confié devant la quarantaine de journalistes venus écouter sa déclaration ce lundi matin. Le maire de Bordeaux n'ira pas. Alors qu'une partie de son camp le presse de prendre la place de François Fillon, il a réitéré son intention de ne pas être candidat à la Présidentielle.

VIDEO : la déclaration d'Alain Juppé : "une bonne fois pour toutes, je ne serai pas candidat"

Les Bordelais : "Il avait déjà dit non!"

Les Bordelais interrogés après la déclaration d'Alain Juppé se disent plutôt contents de "garder leur maire". "Il a fait son choix. ça se respecte. La droite s'est mise toute seule dans ce pétrin. A elle, d'en sortir"

"C'est notre maire ! On se le garde"

Jean-Louis David : "il a du mesurer durant des heures les tenants et les aboutissants, pour lui et pour la France"

Jean-Louis David, l'adjoint en charge de la vie urbaine, a vu un Alain Juppé "fatigué" qui a du "réfléchir longuement". Il comprend sa décision. Désormais, Jean-Luis David dit qu'il "n'a plus de candidat à la présidentielle".

Jean-Louis David : "il y avait tellement de coups à prendre en se sacrifiant sur cette situation"

Fabien Robert : "un choix très clair"

L'adjoint à la culture Modem d'Alain Juppé a aussi assisté à cette déclaration à la presse. Pour Fabien Robert, le "choix est clair" et la situation n'a "jamais été aussi incertaine pour les Français". Fabien Robert regrette qu'il ne soit pas candidat.

Fabien Robert : "il a une hauteur de vue, une fois de plus"

Michèle Delaunay, ex-ministre et conseillère municipale PS : "une déclaration qui entraîne le respect"

Michèle Delaunay, ex-ministre de François Hollande, députée PS et conseillère municipale à Bordeaux, reconnaît une certaine sagesse et hauteur de vue dans la décision d'Alain Juppé : "il reste maire de Bordeaux à plein temps. Cela ne peut être qu'une bonne chose. Je suis pour occuper une telle belle fonction en y mettant tout son coeur et tout son temps"

Michèle Delaunay : "il reste maire de Bordeaux à plein temps. Cela ne peut être qu'une bonne chose"

Après cette déclaration, Alain Juppé a présidé le conseil municipal de Bordeaux ce lundi après-midi. Conseil Municipal de Bordeaux déserté par son adjointe Virginie Calmels partie assister à Paris au comité politique Les Républicains.