Politique

Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes : Alain Rousset élu président

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 4 janvier 2016 à 12:43

Alain Rousset élu sous les applaudissements.
Alain Rousset élu sous les applaudissements. © Radio France - Pierre-Marie Gros

Il n'y a pas eu de surprise. Le socialiste Alain Rousset a été élu ce lundi midi à la présidence de la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Il a obtenu 108 voix dès le premier tour, sur les 183 possibles.

Alain Rousset a donc entamé ce lundi midi son quatrième mandat de président de Conseil Régional. Sauf qu'il a élargi son champ d'action puisqu'à l'Aquitaine, il a ajouté le Limousin et Poitou-Charentes. La tête de liste socialiste a été élue dès le premier tour avec 108 voix des 183 conseillers régionaux, soit une voix de plus que la majorité socialiste et écologiste. Il n'avait qu'un seul adversaire, le Front National Jacques Colombier, qui a recueilli les 29 voix de son groupe. La chef de file des Républicains et du centre, Virginie Calmels, avait préféré ne pas se présenter à la présidence, sachant qu'elle n'avait aucune chance de l'emporter.

Une voix en plus que prévu pour Alain Rousset

►►► A lire aussi | Alain Rousset : "Je ne quitterai pas mon poste de député"

C'est sous les applaudissements que le nouveau président de la nouvelle assemblée est monté à la tribune pour prononcer son premier discours

Je suis sincèrement ému et fier de cette confiance. Nous allons créer ensemble, créer une nouvelle Région. Nous rassemblons des forces en les respectant."

— Alain Rousset, lors de son premier discours.

Il n'y aura pas de centralisme bordelais, promet Alain Rousset, qui parle d'une collectivité proche de tous les territoires . Une collectivité qui doit maintenant se trouver un nom.

Un nom qui doit claquer auprès de chacun des habitants, et qui doit être une marque pour nos produits. Un groupe de travail va être créé, il aura jusqu'au mois de juin pour faire des propositions au gouvernement et au Conseil d'Etat.

"Nous allons construire ensemble une nouvelle région" Alain Rousset

Une voix de droite ou du centre s'est donc portée sur le nouveau président socialiste. Une péripétie sans importance pour Virginie Calmels, la chef de file des Républicains. Elle  a assuré qu'elle exercerait une opposition responsable , et a promis de pousser Alain Rousset dans ses retranchements.

Le nouveau président nous dit qu'il sera créatif : chiche. Mais son premier discours ne semble pas le démontrer. Nous serons vigilants, notamment dans la lutte contre le chômage, domaine dans lequel il est impératif d'innover.

— Virginie Calmels, chef de file de la droite et du centre à la Région

"Alain Rousset ne semble pas vouloir faire preuve de créativité"Virginie Calmels


Voici donc les images de cette matinée et les premières déclarations d'Alain Rousset :

Les élus de la nouvelle région ont également procédé à l'élection des 15 vice-présidents : la première vice-présidente, celle de l'aménagement du territoire , revient à Gérard  Van Den Broucke, l'ancien président socialiste de la région Limousin ; la  troisième vice-présidente,  celle des Finances, à Jean-François Macaire ancien président de Poitou-Charentes. La Gironde hérite de 4 vice-présidents, dont 2 nouveaux : Jean-Louis Nembrini, l'ancien recteur de l'Académie de Bordeaux,  à l'éducation et aux Lycées, et l'écologiste Nicolas Thierry à l'environnement et à la biodiversité.

Partager sur :