Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Albin Freychet mène la liste des régionales d'Edwige Diaz en Haute-Vienne pour le Rassemblement national

-
Par , France Bleu Limousin

Les listes pour les élections régionales continuent de se remplir. Après la Corrèze avec Valery Elophe, Albin Fraychet a été désigné en Haute-Vienne pour mener la liste d'Edwige Diaz pour le Rassemblement national. Sécurité et défense des territoires ruraux seront deux des piliers de leur campagne.

Edwige Diaz, tête de liste Rassemblement National pour les régionales et Albin Freychet, tête de liste du parti de Marine Le Pen en Haute-Vienne.
Edwige Diaz, tête de liste Rassemblement National pour les régionales et Albin Freychet, tête de liste du parti de Marine Le Pen en Haute-Vienne. © Radio France - Thomas Vinclair

"Nous sommes prêts à diriger la région !" Edwige Diaz en est persuadée : "La région Nouvelle-Aquitaine a besoin de changement." Désignée par le Rassemblement national pour mener la liste du parti de Marine Le Pen aux élections régionale, la Girondine Edwige Diaz peaufine sa liste. Après avoir désigné Valery Elophe comme tête de liste pour la Corrèze, Edwige Diaz a fait confiance à Albin Freychet pour représenter le parti en Haute-Vienne.

Albin Freychet avait tenté, sans succès, de monter une liste pour les élections municipales à Limoges en 2020. "Nous étions en pleine phase de reconstruction en 2020. Nous avons une fédération plus forte, nous avons maintenant un bureau solide et des militants sur le terrain", assure Albin Freychet.

"Notre priorité, c'est la sécurité"

La candidate du Rassemblement national reprend l'argumentaire du parti. "Si nous sommes à la tête de la région, nous mettrons en place des subventions et des financements pour aider les policiers", promet Edwige Diaz. La candidate explique qu'elle souhaiterait débloquer des aides pour rénover les commissariats ou encore pour financer l'achat d'équipements pour les policiers.

Autre cheval de bataille de la candidate : le localisme. Par ce terme, Edwige Diaz veut inciter à "produire, consommer et recycler localement. C'est une façon de faire face aux effets néfastes de la mondialisation. Aujourd'hui, les agriculteurs font face à une concurrence déloyale avec des importations massives de produits de moindre qualité."

"Les écologistes sont un danger"

Edwige Diaz sait que cette élection est importante en vue de 2022 et des élections présidentielles. L'objectif pour le parti de Marine Le Pen est de renforcer et développer ses positions dans les instances locales en s'appuyant sur les bons scores des élections européennes en 2019. Le Rassemblement national était arrivé en tête en Nouvelle-Aquitaine. 

Face à la montée des écologistes, notamment aux élections municipales de 2020, Edwige Diaz voit en ce parti "un véritable danger". L'élu pointe du doigt les nombreuses polémiques des maires écologistes : "Ils s'attaquent au Tour de France à la viande dans les cantines, à de nombreuses valeurs que nous défendons. Nous voulons défendre les Néo-Aquitains du danger écologiste".

Le discours est en revanche moins dur avec les Républicains : "Je suis une ancienne de l'UMP. Les Républicains est un parti sur le déclin, certains sont "Macron Compatible" et donc sont responsables de cette politique. Mais il y a des LR avec qui nous sommes très proches, ma porte n'est pas fermée à ces Républicains." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess