Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : L'avenir institutionnel de l'Alsace dans le Grand Est

Alsace : les présidents des deux départements proposent une Eurocollectivité dans le Grand Est

mardi 29 mai 2018 à 17:13 Par Céline Rousseau et Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry ont remis mardi au préfet leur rapport sur l'avenir institutionnel de l'Alsace. Ils souhaitent une collectivité au sein du Grand Est et issue de la fusion des deux conseils départementaux en une seule assemblée.

Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin et Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin.
Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin et Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin. © Radio France - Aude Raso

Alsace, France

Les présidents des deux départements alsaciens, Haut-Rhin et Bas-Rhin, ont remis mardi leur rapport sur l'avenir institutionnel de l'Alsace au préfet du Grand Est. 

Il est question d'une Eurocollectivité au sein de la région Grand Est. C'est une vraie concession puisque les deux élus voulaient il y a encore quelques mois à tout prix sortir du Grand Est. Toutefois le cadre imposé et répété à plusieurs reprises par gouvernement était clair : "Il n'y aura pas de Brexit alsacien" avait déclaré Benjamin Griveaux porte-parole du gouvernement sur France Bleu Alsace le 25 avril dernier.

Une seule assemblée pour l'Alsace

Le rapport comporte plusieurs propositions dont la fusion des assemblées départementales du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Les départements seraient maintenus administrativement, avec leurs deux préfectures de Strasbourg et Colmar.

"Notre projet est qu’à l’horizon 2050, l’Alsace puisse être le premier territoire transfrontalier intégré et européen grâce au développement de nouveaux modes de coopération transfrontalière, en lien avec l’Allemagne et la Suisse", explique le projet.

En matière de compétences, le rapport remis au préfet dresse la liste de sept domaines dans lesquels la collectivité d'Alsace auraient des pouvoirs

  1. l'insertion, l'orientation, la formation et l'emploi
  2. l'action transfrontalière et les fonds européens
  3. le bilinguisme 
  4. les transports 
  5. le tourisme, la culture et le sport
  6. le logement et l'habitat
  7. la transition énergétique

Ces compétences seraient obtenues par un transfert de l'Etat ou de la région Grand Est, avec des compétences partagées.

13.000 contributions à la consultation en ligne

Brigitte Klinkert, présidente du conseil départementale du Haut-Rhin et Frédéric Bierry son homologue dans le Bas-Rhin avaient lancé début avril une consultation citoyenne, pour que, pendant 100 jours, chacun puisse donner son avis sur le projet de nouvelle collectivité pour l'Alsace. 13.000 contributions ont ainsi été recueillies sur le site internet ou par courrier. À 92%, elles soutiennent le projet de création d'une collectivité territoriale unique.

Le préfet du Bas-Rhin doit remettre son rapport au préfet d'ici le 20 juin