Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales : après les retraits d'Anne Hidalgo et d'Agnès Buzyn, le débat de BFMTV reporté à jeudi soir

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, a annoncé ce mercredi renoncer au débat télévisé qui devait l'opposer à ses adversaires sur BFMTV, où des journalistes sont en grève. Suivie par la candidate LREM Agnès Buzyn, le débat a été reporté à ce jeudi soir.

Anne Hidaldo renonce au débat sur BFMTV
Anne Hidaldo renonce au débat sur BFMTV © Radio France - Nathanael Charbonnier

Anne Hidalgo, candidate PS à sa réélection à la mairie de Paris, renonce au débat qui devait avoir lieu ce mercredi soir sur BFMTV.  Elle l'a annoncé dans  un communiqué ce mercredi en début d'après-midi. Elle devait débattre avec  ses adversaires Agnès Buzyn (LREM) et Rachida Dati (LR).

A BFMTV, des journalistes sont mobilisés contre un plan prévoyant des suppressions de postes.

Anne Hidalgo apporte son soutien aux grévistes

Anne Hidalgo indique dans son communiqué qu'elle a reçu les syndicats qui représentent les salariés du groupe Next Radio TV qui sont très inquiets pour leur avenir après l’annonce de ce plan de licenciement de près d’un tiers des effectifs. 

La maire de Paris explique qu'elle ne peut pas "fermer les yeux sur la situation de ces salariés, et dans ces conditions, parce que le débat démocratique doit se dérouler dans des conditions sereines, je ne participerai pas au débat".

Elle a demandé à la chaîne de le reporter le débat à demain jeudi, "afin de respecter le droit de grève de ses salariés, qu’ils puissent faire entendre leurs revendications, pour leur emploi et pour une information de qualité".

Rachida Dati avait proposé de donner du temps de parole aux grévistes

Du côté de Rachida Dati, on se disait prêt à faire ce débat ce mercredi soir  "même si Anne Hidalgo n'est pas là".

"On ne nous a pas demandé de le reprogrammer à demain à ce stade" et "on ne voit pas pourquoi on devrait changer tout pour une seule personne", a ajouté Nelly Garnier, la directrice de campagne de Rachida Dati, précisant que la candidate LR avait proposé aux grévistes "de leur donner une partie de son temps de parole".

Agnès Buzyn ne participera pas à un débat où tout le monde n'est pas là

Mais l'annonce en fin d'après-midi du retrait d'Agnès Buzyn a acté de fait l'annulation du débat.

"Agnès Buzyn ne va pas participer à un débat auquel les trois candidates ne sont pas présentes", a réagi son directeur de communication, Gaspard Gantzer. 

"Nous sommes très attachés au droit de grève et à la liberté syndicale, mais nous n'avons pas à nous exprimer sur l'organisation interne des entreprises" a-t-il ajouté.

La direction du groupe qui détient BFMTV a ensuite proposé d'écouter les revendications des grévistes ce jeudi matin. Les salariés ont donc voté une suspension de la grève à partir de mercredi minuit. La chaîne a ainsi pu annoncer qu'elle reprogrammait le débat jeudi à 21h, sur BFMTV

Le communiqué intégral d'Anne Hidalgo posté sur Twitter

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu