Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Annonces d'Emmanuel Macron : les réactions dans la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les mesures d'Emmanuel Macron en réponse aux "gilets jaunes" sont commentées par les élus ligériens. Régis Juanico parle de "mesures gadget", Cécile Cukierman considère que le président ne répond pas aux attentes des français.

Emmanuel Macron face à la presse le jeudi 25 avril
Emmanuel Macron face à la presse le jeudi 25 avril © Maxppp - Thomas Padilla

Saint-Étienne, France

Les élus ligériens réagissent aux mesures d'Emmanuel Macron annoncées ce jeudi en réponse aux "gilets jaunes". De Régis Juanico à Cécile Cukiermen en passant par Johann Cesa, tous considèrent que le président n'a pas répondu aux attentes des français.

Régis Juanico, député Génération·s de la Loire, parle d'une "grande désillusion pour nos concitoyens". Il considère que le président n'a pas répondu à la colère des français " à part quelques mesures gadget (CESE, droit de pétition local...) il n'y a pas d'avancées sur la démocratie participative, la consultation particulière de nos concitoyens ou la reconnaissance du vote blanc". 

Cécile Cukierman, sénatrice communiste de la Loire et porte-parole du parti, considère également que le président ne répond pas aux attentes des français "il faut travailler à une vraie réforme de la fiscalité dans notre pays et de cela il n'en a pas parlé". La sénatrice regrette l'absence de mesures fortes "il annonce des baisses d'impôt mais il n'annonce pas le rétablissement de l'ISF".

Johann Cesa, secrétaire fédéral à la coordination du PS de la Loire, réagit avec ironie sur son compte Twitter : "Heu 6mn pour rien dire ??!!  avec un ton quasi mystique".

Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, parle des "petites corrections". Il fustige également un manque d'annonces "sérieuses" sur la baisse de la dépense publique. 

Enfin, Jean-Louis Gagnaire, référent de la République en Marche dans la Loire, retweete des messages. Il ne fait pas de commentaire personnel, en tout cas par sur son compteTwitter.