Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Annulation de l’élection municipale, la nouvelle maire de La Balme-de-Sillingy fait appel

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Quinze jours après l’annonce de l’annulation par le tribunal administratif de Grenoble de l’annulation de l’élection municipale de La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), Séverine Mugnier élue au premier tour en mars dernier a annoncé faire appel.

La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie.
La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie. © Radio France - Richard Vivion

"Ce n’est pas parce que le maire sortant n’est pas heureux du résultat que l’on doit rejouer le match." Ce mardi, la nouvelle maire de La Balme-de-Sillingy a annoncé qu’elle avait choisi de faire appel du jugement prononcé le 15 septembre dernier par le tribunal administratif de Grenoble. Estimant que la campagne n’avait pas été "loyale" du fait de la situation sanitaire dans la commune (La Balme-de-Sillingy a été l’un des premiers clusters de Covid-19 en France), il avait annulé l’élection municipale suite à un recours déposé par l’ancien édile. Ce dernier, François Daviet, avait à l’époque été lui-même contaminé et hospitalisé. 

"Une Campagne loyale" 

Pour expliquer sa décision, la nouvelle maire élue avec 61 voix d’écart lors d’une élection où le taux d’abstention est monté à 60%  indique qu’en raison de la Covid-19 "la campagne a été la même pour tout le monde". Elle précise que, comme son adversaire, elle n’a pas pu organiser de réunion public ni aller à la rencontre des électeurs. "La campagne a été loyale (…) la victoire est propre, poursuit Séverine Mugnier. Les élections de mars ont été maintenues et le Conseil d’État a validé le résultat de La Balme." 

Sur la question de la difficulté à réaliser des procurations, elle rappelle que "la Gendarmerie n’a jamais cessé de fonctionner". Quant à l’abstention, elle affirme que "le tribunal administratif a rejeté les recours présentées d’en d’autres communes de Haute-Savoie où ce taux d’abstention était comparable et les écarts de voix équivalents voire inférieurs à ceux de La Balme-de-Sillingy"

Le recours déposé par Séverine Mugnier devant le conseil d’État devrait être examiné dans un délai de six à huit mois. En attendant, l’équipe élue en mars dernier reste aux commandes de la commune. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess