Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Applaudissements et émotion lors du dernier conseil municipal de François Zocchetto à Laval

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Ce lundi soir à la mairie de Laval, se tenait le dernier conseil municipal du mandat 2014-2020. Le dernier du maire Francois Zocchetto et une partie de son équipe. La séance s'est clôturée par un discours de l'édile et des applaudissements.

Le dernier conseil municipal de Laval le 27 janvier 2020
Le dernier conseil municipal de Laval le 27 janvier 2020 © Radio France - Martin Cotta

La dernière séance aura duré 1h35. Les 38 dernières délibérations du mandat actuel (2014-2020) ont été votées. Les dernières prises de paroles effectuées. Après 31 années de politique, c'était une des dernières allocutions de François Zocchetto. Un discours de 10 minutes pour remercier les services, sa majorité, l'opposition aussi. "Je voulais vous dire le bonheur et le plaisir d'avoir été le maire de Laval" a déclaré l'élu. "Il faut savoir tourner la page (...) je continuerai bien sûr à vivre à Laval" a conclu François Zocchetto la gorge nouée par l'émotion.

"Ça n'a pas toujours été un long fleuve tranquille"

Une page se tourne

Pour l’opposition municipale, il y avait comme un air d'achèvement aussi. Certains conseillers municipaux ont fait le choix de se retirer du jeu politique, sans intégrer une nouvelle liste aux élections municipales prochaines (15-22 mars 2020). C'est le cas de Pascale Cupif ou Aurélien Guillot. D'autres comme Claude Gourvil passent aussi la main même si ce dernier se trouve en 42e position (non-éligible) sur la liste Laval-Écologique et Solidaire d'Isabelle Eymon. Très peu présent ces dernières années lors des séances, Jean-Christophe Gruau (droite nationale), s’est encore fait remarqué à travers des interventions qui s’apparentaient à un baroud d'honneur. En mars prochain, le groupe d'opposition municipale a Laval aura un nouveau visage, c'est certain. Sur les six dernières années de mandat, cette opposition s'est montrée fracturée, avec pas moins de six démissions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess