Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après Chambéry, la communauté de communes Grand Chambéry va-t-elle basculer à gauche ?

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Grand Chambéry va-t 'elle basculer à gauche, à l'image de la ville phare ? Les grandes manœuvres ont déjà commencé car il n'y a pas de majorité politique claire dans l'agglomération à l'issue des élections municipales.

Grand Chambéry
Grand Chambéry © Radio France - Christophe Van Veen

Ce sera le troisième tour des élections. On parle ici de l'élection des exécutifs des puissantes agglomérations telles que Annecy ou Chambéry qui ont changé de gouvernance. Le vote décisif aura lieu le 9 juillet dans l'agglomération de la capitale de la Savoie. Grand Chambéry, 38 communes dont 12 nouveaux maires, 138.000 habitants, soit un tiers de la population de Savoie. 165 millions d'euros de budget. Des compétences décisives : économie, tourisme, mobilités. On comprend à quel point la prise de l'agglo est décisive pour le duo Repentin-Le Meur. 

Les téléphones ont chauffé ce lundi

Les grandes manoeuvres ont commencé dès ce lundi. Certes Chambéry détient 30 (23 majorité et 7 opposition) des 82 sièges qui vont élire l'exécutif. La décision est sûrement entre les mains des petites communes rurales. Actuel président de Grand Chambéry Métropole depuis la création en 2017, battu dimanche soir à Chambéry par la coalition de gauche, Xavier Dullin n'a pas l'intention de laisser un boulevard à la nouvelle majorité municipale, même si ça se fera sûrement sans lui.

Xavier Dullin le président sortant de Grand Chambéry

Xavier Dullin
Xavier Dullin © Radio France - Christophe Van Veen

Toutes les sensibilités sont d'accord sur un point : il n'y a pas de majorité politique claire sur l'agglomération, contrairement à 2014.

Voilà pourquoi les téléphones ont chauffé dès ce lundi. Il s'agit de s'assurer du soutien des maires et des élus pour la communauté de communes. La droite battue à Chambéry chercherait la perle fédératrice, un maire issue d'une petite commune. On y compte un directeur de Pôle Emploi, un président du Parc des Bauges, la maire de Vimines, etc... "On ne manque pas de ressources humaines" plaide Xavier Dullin le président sortant battu dimanche, qui écrit un scénario sans lui, même si ce n'est pas officiel.  

La nouvelle majorité chambérienne n'est pas la majorité des communes de sa périphérie, dit en substance Xavier Dullin. "Dire que les maires seraient en majorité devenus verts citoyens ou socialistes, ce n'est pas la vérité. Le courant de pensée philosophique qui est devenu majoritaire à Chambéry va devoir passer du rêve à la réalité et clarifier sa position. Les maires sont dans le concret et dans la gestion de l'après-Covid."

Thierry Repentin va-t-il partir lui-même ? 

A gauche, la quête est la même : une personnalité qui fédère. Barberaz, Cognin, ou encore Barby seront naturellement aux côtés de Thierry Repentin, le nouveau maire de Chambéry.  Ce sont les maires Baujus qu'il faudra convaincre. Pour qui ? Thierry Repentin qui a présidé cette agglo pendant trois ans va t'il replonger ? L'entourage du nouveau maire promet une clarification de leur stratégie dans les prochaines heures. Jusqu'à présent, Thierry Repentin n'a pas dit comment il comptait conquérir l'instance. 

Avec cette question cruciale : le nouveau Chambéry promis peut-il se bâtir avec une métropole qui jouerait les contre-pouvoirs ? Il y a urgence à trouver le pilote. 27 millions d'euros ont été débloqués par Grand Chambéry en mai dernier pour une aide d'urgence des entreprises frappées par le confinement Là aussi, c'est le nouvel exécutif qui doit répartir au plus vite ce soutien vital.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu