Politique

Après l'annonce de François Hollande, les réactions politiques se multiplient en Côte-d'Or

Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne jeudi 1 décembre 2016 à 20:47 Mis à jour le jeudi 1 décembre 2016 à 21:15

Le maire de Dijon, François Rebsamen, invité de Fance Bleu Bourgogne
Le maire de Dijon, François Rebsamen, invité de Fance Bleu Bourgogne © Radio France - Philippe Renaud

Ce jeudi soir, le président de la République François Hollande a annoncé qu'il ne briguera pas de second mandat. Une annonce surprise, inattendue, notamment pour les dirigeants socialistes et pour l'opposition en Côte-d'Or.

C'est une annonce qui fait grand bruit. François Hollande ne sera pas candidat à la présidentielle en 2017. Beaucoup d'observateurs avaient pourtant prédit le contraire. Quelques minutes après son discours diffusé sur les médias, en direct de l'Elysée, les réactions politiques se multiplient en Côte-d'Or.

"Je suis très surpris" déclare Michel Neugnot, secrétaire fédéral PS de Côte-d'Or

Contacté par France Bleu Bourgogne, Michel Neugnot est, à l'autre bout du fil, très surpris. "On savait que François Hollande était en réflexion, mais on ne savait pas du tout comment cela allait pencher. Donc beaucoup d''émotion en l'écoutant (...) Il a fait preuve de lucidité, il faut respecter son choix et saluer la façon dont il l'a annoncé", réagit-il.

"De la désertion" d'après François Sauvadet (UDI)

Le président UDI du département de la Côte-d'Or François Sauvadet a rapidement réagi sur Facebook :

"La seule bonne décision de son mandat" selon Debout La France

"Je remercie François Hollande pour ce sursaut de lucidité ! Ne pas se représenter à l'élection présidentielle de 2017 est bien la seule bonne décision de son mandat", a pour sa part réagi Maxime Thiébaut, délégué pour Debout la France en Côte-d'Or.

"Il a tout échoué de A à Z. Il n'a en rien assuré la sécurité des Français. (...) Alors je ne peux lui souhaiter que bon vent !", ajoute-t-il dans son communiqué.

"Une première pour la Ve République" souligne le Front national

Secrétaire départemental Front national, Edouard Cavin fait part à France Bleu Bourgogne de sa réaction, à chaud. "C'est la première fois que ça arrive dans la Ve République (...) On peut juste saluer sa sagesse ponctuelle de renoncer à se présenter après le bilan assez dramatique qu'il laisse de la France", d'après lui.

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :