Politique

Après la braderie, le semi-marathon et le 10 km de Lille sont aussi annulés

Par Martin Cotta, France Bleu Nord et France Bleu mardi 9 août 2016 à 11:10 Mis à jour le mardi 9 août 2016 à 11:13

10.000 coureurs devaient participer à l'édition 2016 du semi-marathon et du 10 kilomètres de Lille
10.000 coureurs devaient participer à l'édition 2016 du semi-marathon et du 10 kilomètres de Lille © AFP - AFP

Quatre jours après l'annulation de la braderie de Lille, le semi-marathon et le 10 kilomètres sont aussi annulés. Décision de la Préfecture du Nord en accord avec la mairie. Dans le contexte post-attentats, les organisateurs n'ont pas les moyens d'appliquer les mesures de sécurité renforcées.

C'est un coup dur pour les organisateurs et les 10.000 inscrits de l'édition 2016 du semi-marathon et de l'épreuve de 10 kilomètres à Lille. La Préfecture du Nord en accord avec la mairie de la ville annulent les épreuves. C'est la première fois que les deux courses, se déroulant traditionnellement au moment de la braderie (3 et 4 septembre), n'auront pas lieu.

Après les attentats en France, les autorités demandaient des mesures de sécurité renforcée autour des épreuves. Trop compliquées à mettre en place pour l'APESL, l'association organisatrice, et son président Paul Besson.

Un surcoût de 100 000 euros pour la sécurité

"La Préfecture nous a demandé que l'on mette en place le blocage de toutes les rues qui donnaient sur le parcours du semi-marathon. Nous aurions dû également poser des blocs de bétons, ceux que vous voyez au bord des autoroutes, associés à un blocage de ces axes par des camions surveillés par des chauffeurs et des vigiles" explique le président-fondateur. Des mesures qui coûteraient plus de 100.000 euros et qui auraient élevé le budget sécurité de l'édition à environ 350.000 euros.

"La Préfecture nous a demandé que l'on mette en place le blocage de toutes les rues"

L'annulation de l'édition 2016 est un tournant dans son histoire. Dès 2017, les contours et les modalités pratiques de l’événement, créé en 1982, pourraient changer. "Il y a d'abord le problème de la date : est-ce que nous courrons encore au moment de la braderie ? Deuxième question : quel sera le parcours ? Est-ce que le semi-marathon tournera encore autour de la braderie ? À ces questions, pour l'instant, il n'y a pas de réponses de la mairie de Lille" explique Paul Besson.

"Est-ce que nous courrons encore au moment de la braderie ?"

6.800 coureurs étaient inscrits pour le moment au semi-marathon de Lille. Près de 3.000 amateurs pour le 10 kilomètres. Ces passionnés de running seront automatiquement réinscrits pour l'édition 2017.

A LIRE AUSSI :

Partager sur :