Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Politique

Après la démission de Nicolas Hulot, le gouvernement annonce un remaniement d'ici mardi

vendredi 31 août 2018 à 15:21 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Après la démission surprise de Nicolas Hulot mardi, le gouvernement doit lui trouver un remplaçant au ministère de la Transition écologique. Ce sera le cas d'ici mardi, assure le gouvernement. Son porte-parole, Benjamin Griveaux, a annoncé ce vendredi que le gouvernement serait alors "au complet".

Les journalistes devant le ministère de la Transition écologique, après la démission de Nicolas Hulot.
Les journalistes devant le ministère de la Transition écologique, après la démission de Nicolas Hulot. © Maxppp - Fred Dugit

Le gouvernement sera "au complet" mardi pour le conseil des ministres du lendemain, a annoncé ce vendredi son porte-parole Benjamin Griveaux. Il annonce ainsi le remaniement qui doit intervenir à la suite de la démission surprise de Nicolas Hulot, annoncée mardi sur l'antenne de France Inter.

Le départ de Hulot est un "coup" pour le gouvernement , reconnaît son porte-parole 

"Le président de la République a indiqué que le gouvernement sera au complet pour mardi prochain. Le conseil des ministres se tiendra donc mercredi au complet et sera suivi d'un séminaire gouvernemental", a-t-il ajouté à l'issue du conseil des ministres. "Ce sera d'ici mardi et c'est à la discrétion du président de la République, sur proposition du Premier ministre", a précisé le porte-parole face aux questions des journalistes. 

"Évidemment que le départ de Nicolas Hulot est un coup pour le gouvernement pour cette rentrée", a-t-il concédé. "C'est quelque chose à laquelle nous ne nous attendions pas, mais ce n'est pas le départ d'une personnalité, aussi éminente soit-elle, qui remet en cause les politiques que vous conduisez", a insisté Benjamin Griveaux.

Rien ni personne ne nous détournera de la transformation engagée" - Benjamin Griveaux 

"Rien ni personne ne nous détournera de la transformation que nous avons engagée depuis 15 mois, elle se poursuivra avec un rythme important, et c'est sans doute là la meilleure réponse aux inquiétudes de nos concitoyens", a-t-il affirmé. "Le président de la République a rappelé la sensibilité qui est la sienne et son attachement, ainsi que ceux des membres du gouvernement, aux sujets importants que porte Nicolas Hulot depuis longtemps dans l'opinion publique", a assuré Benjamin Griveaux.