Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la fusillade aux Aubiers à Bordeaux, Véronique Seyral devient la nouvelle adjointe chargée des quartiers

-
Par , France Bleu Gironde

Véronique Seyral, actuelle conseillère municipale en charge de la politique de la ville sera spécialement chargée du quartier des Aubiers, de Chantecrit, de Saint-Michel, de la Benauge et du Grand Parc. Une nomination qui fait suite à la fusillade ayant coûté la vie à un adolescent de 16 ans.

Véronique Seyral sera la nouvelle adjointe en charge des quartiers
Véronique Seyral sera la nouvelle adjointe en charge des quartiers © Radio France - Florence Pérusin

France Bleu Gironde : Quel sera votre rôle concret?

Véronique Seyral : Je prendrai officiellement cette casquette lors du conseil municipal du 26 janvier prochain, puisqu'une délibération y sera présentée. Ma mission sera de développer la cohésion urbaine entre les quartiers et renforcer l'équité dans ces quartiers ciblés comme prioritaires.

Quelle sera votre grande priorité dans ces quartiers?

Véronique Seyral : La priorité pour nous c'est le retour des services publics de proximité qui manquent cruellement. Dès ce samedi, il y aura ainsi une permamance assurée aux Aubiers par le maire de quartier Vincent Maurin qui sera présent au contact des habitants. Mais nous constatons aussi que dans ces quartiers, les acteurs de terrain travaillent de manière très isolée, et se font aussi parfois concurrence, ce qui a pu amener au drame de la mort de Lionel. Nous voulons donc y remédier, et être un lien entre eux. Enfin je souhaite aussi développer l'aide à la parentalité car les familles doivent se réapproprier l'encadrement et la prise en charge de leurs enfants.

La mort de Lionel a-t-elle été un choc dans votre collège ou il était scolarisé l'année dernière?

Oui le choc a été terrible tant auprès des personnels que des élèves. J'espère qu'il y aura un avant et un après pour que cette dynamique infernale s'arrête. Il faut que chacun puisse se mettre autour de la table, pour prendre en compte les besoins de ces jeunes et vivre ensemble dans des quartiers apaisés.

Véronique Seyral répond aux questions de Florence Pérusin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess