Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Après le suicide de la maire, la commune iséroise de Dizimieu organise des élections municipales

-
Par , France Bleu Isère

Après le suicide de Christine Bochet, la maire de Dizimieu (Isère) et la démission de deux conseillers municipaux, les habitants sont invités à participer à de nouvelles élections complémentaires ce dimanche 10 novembre, quelques mois seulement avant les scrutins nationaux des 15 et 22 mars 2020.

Jour d'élection ce dimanche pour les habitants de Dizimieu dans le Nord-Isère
Jour d'élection ce dimanche pour les habitants de Dizimieu dans le Nord-Isère © Radio France - Nina Valette

Dizimieu, France

"Il y a deux candidates et visiblement elles sont appréciées de tous", raconte le maire de Crémieu (Isère), la commune voisine de Dizimieu. Ce dernier était très présent pour soutenir les adjoints de Dizimieu après le drame de cet été.  Dans la nuit du 9 au 10 août, Christine Bochet, la maire de la commune iséroise s'est donnée la mort. Depuis, c'est le premier adjoint qui assure l’intérim, dans un climat très difficile. 

Trois postes de conseillers à pourvoir 

Depuis plusieurs années, la vie politique de cette petite commune d'un peu moins de 900 habitants connait quelques turbulences. Avant le suicide de Christine Bouchet, une conseillère municipale avait déjà donné sa démission en juin 2019. En septembre dernier, c'est cette fois un homme qui a claqué la porte de la mairie.

Sachant que le décès de l'élue a poussé le premier adjoint, Louis Daïna à prendre le rôle de maire par intérim, ce sont trois postes de conseillers qui sont vacants. Pour les communes de moins de 1.000 habitants, une élection complémentaire est donc obligatoire et cela même si les prochaines élections municipales se déroulent dans quelques mois à peine, en mars 2020.

  - Radio France
© Radio France - Nina Valette

Les arrêtés de la sous-préfète de La-Tour-du-Pin sont visibles sur les panneaux devant la mairie. Deux candidates se présentent : Anne-Marie Fagay et Nathalie Huchard. 

Pour informer également les habitants, un document a été envoyé dans chaque boîte aux lettres, mais d'après les électeurs rencontrés sur place, le message n'était vraiment pas clair.  "Il faut élire un nouveau maire ?", "Je crois qu'il y a trois candidats !", "Pourquoi ils n'attendent pas le mois de mars"? 

En revanche, difficile de savoir si le maire par intérim garde son poste jusqu'aux prochaines municipales. Le sujet semble tabou à Dizimieu. Quoi qu'il en soit, ces électeurs devront retourner aux urnes les 15 et 22 mars 2020, cette fois pour élire un nouveau maire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu