Politique

Après les avocats et les policiers, les gardiens de prison manifestent sous les fenêtres de Christiane Taubira

Par Julien Baldacchino, France Bleu jeudi 22 octobre 2015 à 8:37

En septembre 2014, des surveillants ont bloqué les Baumettes à Marseille
En septembre 2014, des surveillants ont bloqué les Baumettes à Marseille © Maxppp

A l'appel de quatre syndicats, les surveillants pénitentiaires qui ne travaillent pas ce jeudi sont appelés à manifester place Vendôme pour dénoncer le manque d'effectif et les violences dans les prisons. C'est la troisième manifestation devant le ministère de la Justice en une semaine.

Les surveillants pénitentiaires n'ont pas le droit de faire grève. C'est donc à ceux qui peuvent poser un jour de congé ou qui sont en repos ce jeudi que quatre syndicats du personnel pénitentiaire lance son appel à manifester, ce jeudi, devant le ministère de la Justice, place Vendôme. C'est donc la quasi-totalité des syndicats - un seul, minoritaire, manque à l'appel - qui se mobilise, une première dans ce métier.

Effectifs en baisse

Les personnels pénitentiaires protestent contre des effectifs en baisse, et un budget 2016 qui ne prévoit pas d'améliorer la situation. Ils demandent plus de moyens financiers et humains. Selon les syndicats, 1.200 à 1.300 postes seraient vacants dans les organigrammes des prisons françaises.

Parmi les points qui suscitent l'agacement des surveillants, figurent aussi les violences à leur encontre dans les établissements : toujours selon les organisations syndicales, il y a eu 4.500 agressions et 18 prises d'otage de membres du personnel pénitentiaire en une année. 

Vers des blocages des prisons ?

La manifestation débutera à midi, les surveillants mobilisés partiront de la place du Châtelet à Paris vers la place Vendôme où se trouve le ministère de la Justice. Ils demandent à être reçus par la ministre, et menacent, s'ils ne sont pas entendus, de bloquer ensuite les établissement jusqu'à obtenir gain de cause. 

>> A LIRE AUSSI : Les personnels pénitentiaires de Roanne et Saint-Etienne vont manifester à Paris ce jeudi : le reportage de France Bleu Saint-Etienne Loire