Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après leur tract annonçant l'arrivée "d'immigrés musulmans illégaux", le FN 53 assume

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Le Front National de la Mayenne a distribué dans les boîtes aux lettres 6 000 tracts, dans les villes où des migrants sont accueillis dans les centres d'accueil et d'orientation (CAO). Le maire de Laval, François Zocchetto, parle de propos "mensongers et diffamatoires".

Le tract reçu par 2 000 Lavallois la semaine dernière
Le tract reçu par 2 000 Lavallois la semaine dernière © Radio France - Fabien Burgaud

François Zocchetto n'aura pas droit à des excuses. Le maire de Laval n'avait pas tardé à réagir la semaine dernière, après la diffusion à Laval d'un tract annonçant l'arrivée "d'immigrés musulmans illégaux". Un tract signé du FN 53, distribué à 2 000 exemplaires dans la capitale mayennaise, autant qu'à Ernée et Mayenne. Objectif, viser les villes où des migrants sont accueillis dans des CAO. 

La stratégie est assumée par le FN 53, par la voix de son patron Jean-Michel Cadenas. "Les gens en parlent entre eux, en parlent à leurs élus. C'est une manière de mettre leurs élus en face de leurs responsabilités. On me dit que François Zocchetto réclame des excuses : mais des excuses de quoi cher monsieur ? Il fait partie d'une majorité départementale, lui-même UDI. Il a soutenu et soutient une politique nationale qui favorise l'immigration. Alors que peut-il bien exiger alors qu'il est un soutien de la politique migratoire française ? Hormis le Front National, positionné sur la défense des frontières, tout ces gens sont immigrationnistes donc il faut que les électeurs en soient bien conscients. C'est une manière de le leur rappeler." 

"Il faut une piqûre de rappel de temps en temps" 

Le timing de cette opération interroge, alors que le FN est silencieux sur le plan national depuis quelques semaines et le départ de l'ex numéro 2, Florian Philippot. Aucun rapport selon Jean-Michel Cadenas. "Je fais partie de ceux qui pensent que le Front National doit réaffirmer haut et fort qu'il se place sur la défense de l'identité, de la culture, de la préservation, du savoir-vivre français. C'est à ce titre-là qu'on a voulu marquer les esprits cette semaine. _Parce qu'on a évidemment réfléchi aux retours que cela a pu avoir. Et c'est le but ! S_ecouer cette classe politique. De pointer du doigts les incohérences de ces élus. Qui s'étonnent qu'on le leur reproche alors qu'ils en ont directement responsables. Le CAO de Mayenne n'est pas encore opérationnel, celui d'Ernée l'est, et Laval récupère une partie des gens qui étaient dans celui de Sainte-Suzanne (NDLR : aujourd'hui fermé). Il faut mettre une piqûre de rappel de temps en temps, rappeler qu'on défend l'art de vivre français et que le Front National sera toujours là pour défendre les français", conclut-il. 

Sous le tract se trouve un bulletin d'adhésion au FN 53 avec le numéro de portable de la permanence du parti. "On aura les effets dans quelques jours", espère le patron départemental. Rappelons que 152 migrants sont accueillis dans les trois CAO, alors que la population mayennaise est de 300 000 habitants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess