Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ardèche : 300 maires face à deux ministres lors de leur congrès à Davézieux

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le ministre chargé des collectivités territoriales Sébastien Lecornu et le secrétaire d'État Olivier Dussopt étaient en Ardèche ce jeudi. Ils ont rencontré les maires lors du congrès à Davézieux.

Le ministre des collectivités territoriales Sébastien Lecornu.
Le ministre des collectivités territoriales Sébastien Lecornu. © Radio France - Victor Vasseur

Davézieux, France

Ils en avaient des questions, les maires ardéchois, à poser aux deux ministres présents ce jeudi après-midi à Davézieux. Le ministre chargé des collectivités territoriales Sébastien Lecornu et le secrétaire d'État à la fonction publique Olivier Dussopt ont participé au congrès des maires à Davézieux.

Depuis l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation, la pilule est amère pour les élus. Pourtant, Olivier Dussopt le répète : "La taxe d’habitation sera compensée à l’euro près". Joël Fournier, le maire de Montselgues, 86 habitants, est plutôt dubitatif : "Pour moi ce n’est pas bon un signal. Ce qui est dramatique, c’est que l’on sait comment ça finit les dotations de l’Etat. Au départ on sera indemnisé à l’euro près sauf que les dépenses augmentent. Je ne sais pas comme cela va finir, mais on va perdre de l’argent." 

La taxe d'habitation, c'est aussi un impôt symbolique souligne Véronique Louis, la maire de Saint-Maurice d'Ibie : "Quelque part, c’est le lien avec les citoyens, par leur contribution financière, au fonctionnement de nos collectivités, tout ce que l’on met en œuvre pour la population."

Fin de la taxe d’habitation en 2023

La crainte de cette élue : que les habitants deviennent alors de simples consommateurs de services publics dans la commune. "Non, ce ne sera pas le cas" lui répond le secrétaire d'État ardéchois Olivier Dussopt : "Il reste aussi d’autres systèmes de tarification, comme les cantines, les transports. Il reste un lien entre les habitants, les contribuables et la commune."

Ce jeudi après-midi, Sébastien Lecornu a également présenté le projet de loi "engagement et proximité". Voté par le Sénat, il doit être un antidote à crise de vocation des maires.

A ECOUTER - Un projet de loi pour encourager les vocations, qu'en pensent les élus ardéchois ? Reportage de Victor Vasseur

En 2023, plus aucun Français ne payera de taxe d'habitation et ce sera le cas pour 80 % d’entre eux dès l’an prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu