Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ardennes : Benoit Huré démissionne de son poste de président du conseil départemental

lundi 25 septembre 2017 à 10:21 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

Ce lundi, Benoit Huré préside sa dernière séance en tant que président du conseil départemental des ardennes. La loi sur le non cumul des mandats l'oblige à quitter son poste. Il va désormais se consacrer à son mandat de sénateur mais reste conseiller départemental du canton de Rocroi.

Benoit Huré, sénateur et président du conseil départemental des ardennes
Benoit Huré, sénateur et président du conseil départemental des ardennes © Maxppp - Aurélien morissard

Ardennes, France

Après treize années passées à présider le conseil départemental des ardennes, Benoit Huré est obligé de quitter ses fonctions ce lundi à cause de la loi sur le non cumul des mandats. Il va désormais se consacarer à son rôle de sénateur des ardennes mais restera tout de même conseiller départemental du canton de Rocroi.

Des projets structurants pour le territoire ardennais

"On ne peut pas reprocher à Benoit Huré de ne pas être un homme de terrain". C'est ce qu'affirme Erik Pilardeau, chef de file de l'opposition à gauche au conseil départemental des Ardennes. En effet, le bilan de Benoit Huré est marqué par de nombreux projets structurants en particulier sur les axes de communication. 80 millions d'euros ont été dépensés pour le projet d'autouroute A304, 12 millions pour avoir le TGV dans les Ardennes. Le conseil départemental a aussi engagé 28 millions dans la rénovation urbaine et plus de 13 millions pour la lutte contre les inondations.

Interview de Benoit Huré, président du conseil départemental des ardennes et sénateur

Le président du conseil départemental alerte aussi sur l'insuffisante compensation des allocations de solidarité par l'Etat à hauteur de 100 millions d'euros depuis 2014. Conséquence : les Ardennes s'endettent : 240 millions d'euros d'encours fin 2017. D'ailleurs, cette année, le conseil départemental a été contraint d'augmenter sa part de taxe foncière de 9,8%.

Les élections sénatoriales favorables à la Droite

Benoit Huré qui va désormais se consacrer à son mandat de sénateur est satisfait de la majorité de droite obtenue lors des élections sénatoriales de ce week-end. "c'est le résultat du travail mené par les équipes de la droite, du centre et des indépendants au service de la représentation des territoires qui sont trop souvent les oubliés des grands projets. Cette majorité de droite sera aussi une force d'équilibre au Sénat. Elle sera là aussi pour aider le gouvernement dans sa tâche de redressement du pays."