Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire d'Argentan prend un arrêté pour maintenir les commerces non-alimentaires ouverts

Le maire d'Argentan (Orne) a pris un arrêté municipal pour permettre aux commerces non-alimentaires de sa commune à rester ouverts, malgré le confinement.

Le maire d'Argentan a pris un arrêté pour autoriser les commerces non-alimentaires à ouvrir
Le maire d'Argentan a pris un arrêté pour autoriser les commerces non-alimentaires à ouvrir - Capture d'écran facebook

C'est un maire de plus qui brave l'interdiction d'ouverture des commerces jugés "non essentiels" dans le cadre du reconfinement : le maire d'Argentan dans l'Orne a pris un arrêté municipal ce vendredi stipulant que "les commerces non-alimentaires du centre-ville sont autorisés à rester ouverts (...) jusqu'à ce que l'égalité de traitement entre les commerces soit rétablie"

Frédéric Leveillé justifie cet arrêté par la nécessité de "faire vivre notre territoire", alors que les rayons non-alimentaires et non-essentiels des supermarchés et hypermarchés sont toujours accessibles. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les élus normands se mobilisent

Le maire de Barneville-Carteret dans la Manche a également pris un arrêté similaire. Plusieurs élus normands montent par ailleurs au créneau pour exiger un équilibre entre commerce de centre-ville et grandes surfaces, y compris dans la majorité gouvernementale. 

Les députés La République en Marche du Calvados, Christophe Blanchet et Bertrand Bouyx, ainsi que ceux de la Manche, Stéphane Travert et Bertrand Sorre, ont écrit au Premier ministre en ce sens. Initiaitive similaire des maires d'Alençon et de Lisieux : Sébastien Leclerc, "supplie"Jean Castex de revenir sur sa décision. "N'attendez pas d'être mis au pied du mur, par _une fronde que nous sentons naître sur le terrain_, de commerçants qui ne vont pas tarder à se coordonner pour braver vos interdits", écrit-il. 

Le maire de Caen, Joël Bruneau, explique de son côté avoir "demandé au préfet du Calvados et au Premier ministre, en lien avec mes collègues maires, de _revoir la liste des commerces essentiels_"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess