Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Arrêté anti-pesticides : "Il ne faut pas confondre courage et démagogie" répond Jean-Louis Fousseret

-
Par , France Bleu Besançon

Invité de France Bleu Besançon ce mercredi matin, Jean-Louis Fousseret répond à l'intergroupe de sa majorité qui lui demande de prendre à son tour un arrêté anti-pesticides. "Il ne faut pas confondre courage et démagogie", estime le maire de Besançon.

Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, reçu pour sa rentrée politique ce mercredi matin par Marie-Coralie Fournier dans les locaux de France Bleu Besançon.
Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, reçu pour sa rentrée politique ce mercredi matin par Marie-Coralie Fournier dans les locaux de France Bleu Besançon. © Radio France - Stéphanie Sauthon

Besançon, France

"Il ne faut pas confondre courage et démagogie," répond à l'intergroupe de sa majorité (EELV-PS-PC-société civile le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret. A l'occasion de sa rentrée politique, il était notre invité ce mercredi matin.

Ce mardi, certains élus avait demandé au maire LREM de prendre à son tour un arrêté anti-pesticides, pour interdire l'utilisation de ces produits sur le territoire bisontin. 

Des arrêtés en vigueur à Boussières et Mandeure dans le Doubs

Cet appel est lancé alors qu'en Bretagne, la justice ordonne au maire de Langouët de suspendre l'arrêté anti-pesticides pris sur sa commune.  Dans le Doubs, les maires de Boussières (Grand Besançon) et de Mandeure (Pays de Montbéliard) ont aussi décidé de prendre ce genre de mesures. 

La réponse du maire de Besançon est simple :  "Depuis quinze, vingt ans, il n'y a plus de pesticides dans la ville et nous n'avons pas attendu les Verts en remplaçant les pesticides par des coccinelles pour manger les pucerons sur les rosiers. On sait très bien que _cet arrêté est illégal_, se défend encore Jean-Louis Fousseret.  Celui de Langouët a été recalé en Bretagne.  Moi, je préfère agir, je suis contre les pesticides mais il faut changer la loi. Faut-il utiliser la justice pour faire de la politique ? La réponse est non", conclut le maire LREM de Besançon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu