Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Arrêtés anti-pesticides : "C'est démesuré" selon le ministre de l'Agriculture

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, en déplacement au lycée agricole d'Yvetot jeudi, a réagi à la décision de plusieurs maires normands de prendre un arrêté anti-pesticides.

Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture, était au lycée agricole d'Yvetot ce jeudi matin
Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture, était au lycée agricole d'Yvetot ce jeudi matin © Radio France - Rudy Pupin

Yvetot, France

Après celui Saint-Eloi-de-Fourques et de Val-de-Reuil dans l'Eure, un nouvel arrêté anti-pesticides a été signé dans notre région jeudi 5 septembre par Didier Dagomet, le maire de Pinterville, près de Louviers. C'est le troisième de ce type en Normandie. Il interdit leur utilisation dans une zone de 150 mètres autour des habitations au nom de la santé publique. De quoi faire réagir Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, en visite au lycée agricole d'Yvetot. 

"Une zone de 150 mètres représente un terrain de foot et demi, cela me semble démesuré" - Didier Guillaume

"Aujourd'hui il y a des textes réglementaires", insiste Didier Guillaume. Le ministre reconnait cependant l'importance de la question de leur utilisation : "S'il y a de grands murs, s'il y a des haies, ce n'est pas la même chose que si on est devant la cour d'une école. Je suis donc à la fois là pour soutenir le monde agricole et leur faire prendre la transition agroécologique". Il rappelle que le gouvernement a décidé de sortir du glyphosate en 2021 et de diminuer de moitié l'utilisation des pesticides d'ici 2025

"Nous voulons protéger la santé des riverains et pour cela mettre en place, dans le cadre de la loi EGalim, des chartes de riverains, pour ne pas traiter n'importe comment, ainsi que des zones de non-traitement, mais 100 mètres et 150 mètres cela me semble démesuré", précise le ministre.

Choix de la station

France Bleu