Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Arrêtons la persécution financière et judiciaire" : Jean-Jacques Noël, délégué du Rassemblement national

lundi 10 septembre 2018 à 8:51 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Le délégué départemental du Rassemblement national (ex- FN) Jean-Jacques Noël a fait sa rentrée politique hier à Saint-Quentin-sur-le-Homme dans le sud manche. Ce matin il était l'invité de la rédaction, il est revenu sur les difficultés financières du parti et sur les européennes à venir.

Jean-Jacques Noël (à gauche) aux côtés du député européen Nicolas Bay
Jean-Jacques Noël (à gauche) aux côtés du député européen Nicolas Bay © Radio France - katia lautrou

Cherbourg-Octeville, Cherbourg-en-Cotentin, France

Jean-Jacques Noël était l'invité de la rédaction ce lundi matin. Le délégué départemental du Rassemblement national (ex-FN)  est d'abord revenu sur les législatives en Suède où le parti d'extrême-droite réalise une percée mais pas historique comme annoncée dans les sondages "ce que je vois c'est qu'ils font 5% de plus qu'aux législatives et que l'on assiste à un effondrement des partis traditionnels. Ils n'excluent pas des discussions avec les conservateurs et pour l'instant il n'y a pas de majorité claire qui se dégage".  

Pour les européennes tous les indicateurs sont au vert" 

A propos des européennes en mai prochain, Marine Le Pen, qui ne fera sa rentrée que dimanche prochain le 16 septembre, a affirmé ce week-end qu'elle entendait "faire basculer la majorité au Parlement". Elle estime que celles-ci pourraient être l'occasion de «mettre un coup d'arrêt» à l'Union européenne". Pour Jean-Jacques Noël, c'est une possibilité   "pour la première fois avec la poussée des eurosceptiques en Autriche et en Italie on a la possibilité d'avoir un groupe influent. La situation est différente par rapport aux dernières élections européennes là tous les indicateurs sont au vert". Le Rassemblement National veut proposer une Europe qui est pour le gel de l'immigration. A la question de savoir si Jean-Jacques Noël sera candidat aux européennes, il répond que les listes sont pas faites mais qu'il aurait envie mais il ne pense pas y être parce que ce sera une liste nationale.    

Le Rassemblement national pourrait disparaître si les 2 millions d'euros restent gelés"

De son côté, la justice a gelé 2 millions d'euros de subvention publique au Rassemblement national, déjà endetté.  Un tiers des fédérations en région ont déjà fermées dont celle de Cherbourg. "C'est terminé. A Cherbourg, régulièrement la façade a été attaqué, tagué, ce n'était plus tenable. On va se débrouiller. Si le gel des 2 millions d'euros est maintenu au 26 septembre il est fort probable que le Rassemblement National disparaisse. Il faut que la persécution financière et judiciaire cesse."