Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Attaque de Patrick Labaune contre Nicolas Daragon : la polémique enfle

mardi 23 mai 2017 à 22:15 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Le responsable de 'Debout la France' en Drôme Ardèche persiste : le président du conseil Départemental de la Drôme, Patrick Labaune (LR), lui a bien proposé de faire tomber le maire de Valence, Nicolas Daragon (LR).

Les conseillers municipaux de la majorité à Valence soutiennent le maire lors d'une conférence de presse mardi soir
Les conseillers municipaux de la majorité à Valence soutiennent le maire lors d'une conférence de presse mardi soir © Radio France - Nathalie De Keyser

Valence, France

Damien Toumi persiste et signe

Le responsable de "Debout la France" est en possession d'un enregistrement des propos de Patrick Labaune lors d'un entretien qui a eu lieu courant mars. Damien Toumi rapporte des propos surprenant dans la bouche du président LR du conseil Départemental. Son objectif est simple : faire tomber Daragon, le maire de Valence, pourtant lui aussi membre des Républicains. Damien Toumi explique que Patrick Labaune lui a demandé de s'investir en politique à Valence pour contrer Nicolas Daragon et pourquoi pas le faire tomber en 2020. (Écoutez l'interview complète de Damien Toumi, invité ce mercredi matin, en vidéo en bas de l'article)

Je le sors parce que je ne supporte plus les vielles méthodes des politiciens" explique Damien Toumi

Et Damien Toumi d'expliquer que Patrick Labaune lui a proposé de mettre à sa disposition un listing de sympathisants, mais aussi de financer une partie de sa campagne discrètement parce qu'il ne peut pas apparaître lui-même. Le propos est "clair" dit Damien Toumi et "sans ambiguïté".

Le maire de Valence "trop à gauche" ?

C'est le principal reproche de Patrick Labaune à Nicolas Daragon. Le président du conseil Départemental juge le maire de Valence trop à gauche. Et "Patrick Labaune se lâche", selon Damien Toumi dans cette conversation privée qui n'aurait pas du sortir publiquement. Il parle, selon le responsable local de Debout la France, "d'arabisation de Valence via l'office d'HLM", Les propos sont durs, xénophobes évoquant une population maghrébine trop importante à Valence en raison de la politique de l'office HLM.

"J'ai enregistré la conversation car je ne souhaitais pas que ce qui s'est dit en lui et moi ce jour là, puisse être déformé dans d'autres circonstances"

En finir avec les vielles méthodes politiciennes

Damien Toumi explique qu'il a rendu public cet enregistrement (que la rédaction de France Bleu Drôme Ardèche a pu écouter) pour dénoncer les vielles méthodes politiciennes et parce qu'il s'est engagé en politique pour lutter contre ces arrangements d'arrière cuisine. Le jeune homme de 27 ans revendique cette méthode peu banale qui consiste à enregistrer une personne à son insu.

Le groupe majoritaire du conseil municipal de Valence soutient le maire

Lors d'une conférence de presse mardi soir, les conseillers municipaux et adjoints de la majorité sont venus soutenir le maire de Valence, Nicolas Daragon. Tous ont dénoncé la bassesse de ces attaques. Un conseiller municipal a expliqué que "Patrick Labaune nous empoisonne la vie". Le deuxième adjoint à Valence, Franck Soulignac -également conseiller départemental- veut, dès lundi, demander des explications au président du conseil départemental.

↓ VIDÉO - Damien Toumi s'est expliqué sur France Bleu Drôme Ardèche ↓