Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat au couteau à Nice

Attentat au couteau à Nice : les élus de Franche-Comté expriment leur soutien et leur émotion

-
Par , France Bleu Besançon

Plusieurs élus de Franche-Comté réagissent après l'attaque au couteau de Nice, dans laquelle trois personnes sont mortes. Les élus affirment leur soutien, font part de leur émotion et appellent à l'unité face au terrorisme.

Annie Genevard, députée du Doubs, avec à ses côtés Alain Joyandet.
Annie Genevard, députée du Doubs, avec à ses côtés Alain Joyandet. © Radio France - Jean-François Fernandez

Les réactions se multiplient après l'attaque au couteau de Nice, où trois personnes sont mortes, ce jeudi matin, dans une basilique catholique. En Franche-Comté, plusieurs élus expriment leur soutien et leur émotion sur les réseaux sociaux ou par communiqué.

La députée LR du Doubs Annie Genevard exprime sa "compassion aux fidèles catholiques éprouvés par ce terrible attentat commis à Nice. L’islamisme tente de saper notre unité en ciblant toutes les forces qui nous unissent." Elle appelle à œuvrer pour la laïcité "La France protège la liberté de culte et la liberté d’expression. La France est un pays laïc, elle le restera." Vice-présidente de l'Assemblée Nationale, Annie Genevard appelle aussi à se serrer les coudes et à combattre le terrorisme islamiste : "Soyons unis, solides, et résolus face à cette guerre qui vise à imposer une autre vision de notre vie commune. Pour cela, notre législation doit s’adapter. Cette évolution consolidera l’État de droit afin de vaincre les islamistes."

L'ancien ministre et sénateur de Haute-Saône Alain Joyandet a lui aussi réagi sur les réseaux sociaux :

Le sénateur du Doubs Jean-François Longeot a posté plusieurs messages sur Twitter :

Dans le camp de la majorité, plusieurs politiques ont aussi fait part de leur émotion, comme la députée LREM du Doubs Fanette Charvier

A Besançon, la maire EELV, Anne Vignot a posté ce message sur son compte Twitter :

Nicolas Bodin (PS), vice-président du Grand Besançon Métropole, appelle lui à rester unis :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess