Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Au congrès des maires d'Indre-et-Loire, les élus montent au créneau contre les aires illégales des gens du voyage

jeudi 30 novembre 2017 à 19:04 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Un millier de personnes a assisté ce jeudi au premier congrès des maires du département de la présidence de Cédric De Oliveira. Parmi les sujets abordés et débattus, l'accueil des gens du voyage ont fait débat.

Les aires de passage en Indre et Loire sont trop souvent ignorées par les gens du voyage
Les aires de passage en Indre et Loire sont trop souvent ignorées par les gens du voyage © Maxppp - Thierry Gachon/ L'Alsace

Indre-et-Loire, France

Au Vinci à Tours, 250 maires ont applaudi le premier discours de Cédric De Oliveira, le maire de Fondettes, élu tout récemment président de l'association des maires d'Indre-et-Loire. Le président a notamment annoncé la création d'un groupe de travail sur le problème de l'installation illégale des gens du voyage. Car les maires ont exprimé leur ras-le-bol face au problème récurrent de ces aires de repos sauvage squattées par les caravanes. Lors de leur congrès au Vinci à Tours, plusieurs maires ont interpellé la préfète sur ce problème. Malgré les aires de repos mises à leur disposition, les gens du voyage continuent à s'installer n'importe où comme à Saint-Genouph, à Loches ou encore à Bléré, et les élus reprochent à l'Etat ne pas faire appliquer la loi en hésitant à procéder aux expulsions.

C'est récurrent, tous les ans pendant l'été, les gens du voyage s'installent sur un terrain communal sans autorisation. Et maintenant vous ne voulez plus intervenir, alors qu'est-ce qu'il va se passer ?" - Christian Avenet, le maire de Saint Genouph

Dans le Sud Touraine, le nombre d'aires de repos est conforme au schéma départemental, et pourtant là aussi les élus constatent que régulièrement des gens du voyage occupent illégalement des terrains privés. Exemple dans le Lochois, Jean-Marie Vannier, maire de Vou et vice-président de la communauté de communes Loches-Sud Touraine, explique que l'Etat a signifié une expulsion depuis huit jours mais qu'il n'intervient pas parce que personne ne veut payer. Quand on l'appelle, la préfecture renvoie à la communauté de communes ou aux mairies.

Pour Philippe Briand, président de Tours Métropole et maire de Saint Cyr-sur-Loire, "c'est un problème vecteur de violence au niveau local. Il ne faudrait pas avoir un jour à déplorer des accidents sur le sujet par manque d'anticipation. A Tours Métropole, nous avons signé une convention pour créer deux aires de petit passage. En attendant, ce sont d'autres communes de la métropole qui subissent les désagréments des camps sauvages". Interpellée, la préfète Corinne Orzechowski, a promis d'examiner comment sortir de ce genre de situation sans pour autant garantir l'intervention des forces de l'ordre.

Je prends l'engagement devant vous de travailler pour que les grands passages de l'été se passent bien" - Corinne Orzechowski, préfète d'Indre-et-Loire

La représentante de l'Etat en Indre-et-Loire les a assuré de son soutien et de sa volonté, "Je prends l'engagement devant vous de travailler pour que les grands passages de l'été se passent bien. A partir du moment où vous ouvrez les trois aires de grands passages, je m'engage à trouver des terrains intermédiaires sans nuisances pour les communes, ce sont des choses qui s'anticipent" a-t-elle souligné. La préfète d'Indre-et-Loire affirme qu'aujourd'hui 97% du schéma départemental des aires destinées aux gens du voyage sont réalisés.