Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

AUDIO | "Notre parti est un parti de rassemblement" - William Douet tête de liste UPR en Aquitaine pour les régionales

lundi 9 novembre 2015 à 10:46 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

William Douet, tête de liste UPR pour les prochaines élections élections régionales en Aquitaine/ Poitou-Charentes et Limousin était l'invité de France Bleu Périgord ce vendredi. Il entend redonner la parole aux habitants de la région

William Douet (au premier plan), candidat de l'UPR
William Douet (au premier plan), candidat de l'UPR - UPR

Périgueux, France

William Douet, 23 ans et étudiant en économie, tête de liste Union pour l'Union populaire républicaine était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce vendedi. Pour parler du programme de son parti pour la région Aquitaine/ Poitou Charentes/ Limousin.

Il entend "redonner la paroles aux habitants de la région". Et il tire à boulets rouges sur l'Union européenne: "l'Europe ne peut pas se construire de cette manière" explique-t-il en estimant que le pouvoir réel est désormais transféré chez des fonctionnaires européens non élus. 

Réécoutez l'interview complète de William Douet

Sur la méthode, le parti ne veut pas imposer ses décisions: 

"Nous proposons des référendums populaires, on propose de donner la parole aux citoyens" explique William Douet.

C'est le cas par exemple sur la future ligne LGV à grande vitesse: "nous demanderons leur avis aux citoyens, c'est un projet qui coûte cher, c'est l'argent des citoyens, c'est à eux de décider" dit-il.

William Douet craint également la noyade du Conseil départemental de la Dordogne dans cette immense région "qui fera la taille de l'Autriche". Il propose donc de permettre aux citoyens de signaler un sujet qui mériterait un débat.

Quant aux candidats de l'UPR, ils sont issus de tous les horizons, et ne sont pas forcément tous d'accords estime William Douet, mais prêts à débattre et à construire.