Politique

Auvergne-Rhône-Alpes : l'opposition régionale appelle Laurent Wauquiez à démissionner

Par Tifany Antkowiak et France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 28 août 2016 à 5:58

Laurent Wauquiez au sommet du Mont Mézenc
Laurent Wauquiez au sommet du Mont Mézenc © Radio France - Mahauld Becker-Granier

Pour la gauche régionale et le groupe FN, Laurent Wauquiez ne peut pas assurer à la fois son rôle de président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, de député de Haute-Loire et de président par intérim du parti Les Républicains.

L'opposition de gauche à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que le groupe Front national, appellent Laurent Wauquiez à démissionner, en raison de son agenda chargé. Le président du conseil régional et député de Haute-Loire est depuis quelques jours également président par intérim du parti les Républicains. Depuis que Nicolas Sarkozy est candidat pour la primaire à droite, en vue de la présidentielle de 2017.

Pour la gauche et le FN à la Région, Laurent Wauquiez doit faire un choix

Une gestion de la région "par mail depuis Paris"

Pour Christophe Boudot, président du groupe FN à la Région, "un seul homme ne peut pas être président, par intérim, certes, du deuxième parti de France, président d'une région, et député. Être député déjà, c'est vraiment quelque chose à faire à plein temps, un parti politique aussi... alors avoir les trois mandats... c'est juste impossible". Le conseiller régional demande donc à Laurent Wauquiez de "clarifier les choses", en démissionnant, au moins provisoirement de la présidence du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. La demande est la même dans les rangs de l'opposition de gauche. Jean-François Debat, chef de file de l'opposition socialiste à la Région, estime "consternant" que Laurent Wauquiez ait accepté l'intérim de la présidence chez Les Républicains, alors qu' "il y a un an, il jurait, la main sur le coeur, que la région Auvergne-Rhône-Alpes serait le coeur de son engagement politique, et notamment, qu'il refuserait la perspective d'être ministre et d'être de nouveau pris à Paris". Or avec ses trois missions désormais, pour Jean-François Debat, Laurent Wauquiez va "gérer la région par mail depuis Paris".

Seulement 19 semaines d'activité à l'Assemblée nationale

Du côté du service communication du conseil régional, on explique travailler en ce moment à l'agenda de Laurent Wauquiez, en précisant, qu' "il sera toujours très présent à la Région, comme lors du premier semestre 2016".

D'après les statistiques du site nosdeputes.frLaurent Wauquiez n'est déjà pas souvent présent à l'Assemblée nationale. Sur les douze derniers mois, le député de Haute-Loire a certes souvent pris la parole (61 interventions longues), mais il ne totalise que 19 semaines d'activité. Contre plus de 41 pour les députés les plus assidus (Eric Straumann et Régis Juanico).

Partager sur :