Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aux régionales dans le Loiret, le Rassemblement National sort la carte jeune

-
Par , , France Bleu Orléans

Le Rassemblement national, mené par Cyril Hemardinquer dans le Loiret pour les élections régionales, présente une liste majoritairement composée de jeunes militants. Seuls quatre noms figuraient déjà dans la liste présentée aux dernières régionales, en 2015, dans le département.

La majorité des candidats présentés par le Rassemblement National pour les régionales dans le Loiret a moins de quarante ans
La majorité des candidats présentés par le Rassemblement National pour les régionales dans le Loiret a moins de quarante ans © Radio France - Thomas Giraudeau

Heureusement qu'on ne mène pas une campagne politique comme un bateau ! A la barre d'une petite embarcation à moteur, à quelques mètres du pont-canal de Briare, Aleksandar Nikolic a très vite laissé la place à une pilote plus expérimentée. Impossible selon lui de filer la métaphore. "On ne peut pas dire que nos campagnes électorales prennent l'eau", glisse la tête de liste du Rassemblement National aux régionales en Centre-Val-de-Loire, faisant référence au sondage donnant son camarade Thierry Mariani vainqueur en Provences-Alpes-Côte-d'Azur

Le RN a choisi une promenade en bateau sur le canal latéral à la Loire, à hauteur de Briare, pour présenter sa liste pour les élections régionales des 20 et 27 juin prochain dans le Loiret. Après avoir parlé éducation dans le Cher, puis sécurité à Blois, Aleksandar Nikolic a voulu mettre l'accent sur le tourisme. Dans ses cartons, un projet de parc d'attractions consacré aux inventions de Léonard de Vinci, et un festival autour des canaux, avec des concerts et des animations. "Ils ne sont pas assez promus", regrette Mathilde Paris, n°2 sur la liste. "C'est un vrai complément aux châteaux et à la Loire à vélo. Quand on parle des canaux, on pense au canal du Midi mais pas à la région Centre ! Ce festival permettrait d'accroître leur visibilité auprès des Franciliens comme des touristes étrangers."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

15 candidats sur 22 ont moins de 40 ans

Elue en 2015, à l'époque dans la liste aux régionales pour le Loir-et-Cher, Mathilde Paris est une des seules conseillères régionales Rassemblement National à rempiler cette année. A ses côtés, Philippe Lecoq, en 5e position, Ludovic Marchetti, 11e, et Nadine Boisgerault, 14e. Charles de Gevigney et Jeanne Beaulier, tête de liste et n°2 il y a six ans, sont partis, le premier pour des raisons de divergence idéologique profonde avec la ligne moins radicale adoptée par Marine Le Pen. Tous les autres sont de nouveaux visages dans le paysage politique loirétain. Et des visages jeunes. Les deux-tiers des candidats ont moins de quarante ans. 

Une volonté assumée du parti, qui ne craint pas le procès en inexpérience de la part des électeurs. "Nous devons nous faire connaître des Loirétains, c'est vrai", reconnaît Mary Leclerc, conseillère en insertion professionnelle à Saint-Jean-de-Braye, 30 ans. 

Je crois que les électeurs sont sensibles au fait d'avoir de nouvelles têtes, issues de la société civile. Nous pouvons nous aussi, comme les politiques plus expérimentés, exercer cette fonction de conseiller régional. Et nous avons chacune et chacun notre expertise, selon notre métier.

Le Rassemblement National surfe aussi sur la vague du dégagisme, pariant sur le fait que les électeurs du Centre-Val-de-Loire voudront mettre fin au règne socialiste au sein du conseil régional, long de plus de vingt-ans. 

La sécurité, même au niveau régional ? 

Cyril Hemardinquer porte cette liste aux régionales dans le Loiret. Délégué départemental du parti, il est aussi fonctionnaire de police. Son métier le pousse à défendre des mesures sécuritaires, même si elles ne relèvent pas de la compétence régionale. 

On peut allouer des budgets supplémentaires aux maires qui veulent monter des équipes de police municipale. On peut aussi rénover des casernes de gendarmerie, des commissariats. Et puis, on peut mobiliser des patrouilles de gendarmerie réservistes pour sécuriser les transports régionaux, les TER.  

A partir du dimanche 16 mai, les candidats RN vont sillonner la région à bord d'un camping-car. Ils s'arrêteront chaque jour dans plusieurs villes, pour faire campagne, notamment sur les déserts médicaux, et la re-dynamisation des zones rurales, à travers le déploiement de la 5G. 

Aux élections régionales, en 2015, dans le Loiret, la liste Front National conduite par Philippe Loiseau avait recueilli près de 32% des suffrages au premier tour, 31% au second mais avec 10 000 voix de plus, devancée de peu par les socialistes du président sortant du conseil régional, François Bonneau, et la liste de droite menée par le député UDI Philippe Vigier. 

La liste des candidats RN aux régionales dans le Loiret

  • Cyril Hemardinquer (fonctionnaire de police)
  • Mathilde Paris (conseillère régionale, chef d'entreprise)
  • Thomas Ménagé (cadre du privé) 
  • Elodie Babin (assistante de gestion)
  • Philippe Lecoq (conseiller régional)
  • Aurélie Verveur (assistante administrative)
  • Valentin Manent (technicien du son)
  • Mary Leclerc (conseillère pédagogique)
  • Hubert de Pirey (ingénieur ferroviaire)
  • Flavie Sauger (cadre de santé)
  • Ludovic Marchetti (conseiller régional, gestionnaire d'exploitation)
  • Blandine Pantaléon (graphiste)
  • Gabriel Rossignol (étudiant en droit)
  • Nadine Boisgerault (conseillère régionale, infirmière)
  • Grégory Valognes (chef d'entreprise)
  • Jessica Foigne (conseillère municipale de Villemurlin)
  • Pascal Auger (ancien entraîneur du CJF Les Aubrais)
  • Patricia Lequen (comptable)
  • Sébastien Fournier (technicein)
  • Martine Pellé (employée administrative)
  • Thomas Godebin (comptable)
  • Emilia Lamiable (assistante maternelle)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess