Politique

"Avec Nicolas Sarkozy tout est possible"

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace jeudi 3 juillet 2014 à 9:08

Nicolas Sarkozy face aux journalistes, pour s'exprimer suite à sa mise en examen
Nicolas Sarkozy face aux journalistes, pour s'exprimer suite à sa mise en examen © Twitter - Fabien Namias

L'ancien chef de l'Etat s'en est pris à la justice et à l'exécutif après sa mise en examen pour corruption et trafic d'influence. Les réactions en Alsace.

«Je n’ai jamais commis un acte contraire aux principes républicains ou à l’Etat de droit» , déclaration mercredi soir de Nicolas Sarkozy après sa mise en examen pour corruption ou trafic d'influence. L'ancien chef de l'Etat s'exprimait pour la première fois depuis sa défaite à la présidentielle de 2012.

"Les propos de Nicolas Sarkozy sont consternants" , déplore Philippe Bies, député socialiste strasbourgeois. "Il ne s'est pas exprimé sur le fond, on a eu l'impression de voir Berlusconi. Ce type de comportement n'est pas admissible" . A l'UMP, le jugement est bien moins sévère. "On a vu un homme touché hier soir, un homme qui réagit après avoir passe une mauvaise nuit et appris une mauvaise nouvelle", analyse Pascal Mangin, vice-président UMP de la région. "On connaît sa personnalité, il considère que sa meilleure défense, c'est l'attaque."

Un retour possible?

Dans son intervention, Nicolas Sarkozy s'en prend donc à l'exécutif, mais aussi aux juges. "Les juges n'ont pas de comptes à rendre aux politiques", martèle Philippe Bies. Quant à Pascal Mangin, il se démarque de l'ancien chef de l'Etat à propos de la justice. "Je ne pense pas que la justice soit instrumentalisée."

Enfin sur son retour, Nicolas Sarkozy annonce qu'il prendra une décision fin août. « La question de savoir si on renonce ne se pose pas pour moi.» Un retour possible selon Pascal Mangin, "il y a une vraie difficulté à l'UMP et chacun doit avoir sa place." "Avec Nicolas Sarkozy, on sait bien que tout est possible" , confirme Philippe Bies. "Peut-être considère-t-il qu'un retour pourrait le protéger des affaires qui le touchent. Moi je ne le souhaite pas parce que l'attitude de Nicolas Sarkozy salit la politique plus qu'elle ne l'honore."

Retrouvez l'interview en intégralité de Philippe Bies, député socialiste

BIES SUR SARKOZY - MF5 BF

Retrouvez l'interview en intégralité de l'UMP Pascal Mangin

INVITE FBA 7H15 - MF5 BF