Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Avec 4 millions de déficit, la communauté de communes Creuse Grand Sud contrainte à un plan d'austérité

vendredi 25 novembre 2016 à 17:10 Par France Bleu Creuse, France Bleu Creuse

La direction régionale des finances publiques évalue le déficit de Creuse Grand Sud à près de 4,5 millions d’euros. La communauté de communes va devoir mettre en place un plan d'austérité et demander de l'aide à l'État.

En septembre dernier, une centaine d'habitants et toute la presse locale avaient fait le déplacement pour un conseil communautaire sous haute tension
En septembre dernier, une centaine d'habitants et toute la presse locale avaient fait le déplacement pour un conseil communautaire sous haute tension © Radio France - Maxime Tellier

L’analyse des comptes de Creuse Grand Sud est terminée, et c’est désastreux. Le déficit est évalué à 4,5 millions d'euros par la direction régionale des finances publiques. Pour sortir de l’impasse, l’expert qui a épluché les comptes préconise un plan d’austérité doublé d’une demande d’aide à l’Etat de plusieurs millions d’euros. Cette aide remboursable pourrait obliger Creuse Grand Sud à vendre le foyer médicalisé de Gentioux.

Des budgets passés "insincères"

Les élus en débattront dès mercredi prochain lors du prochain conseil communautaire. Par ailleurs plusieurs élus réclament une expertise des comptes par la chambre régionale des comptes pour dégager des responsabilités. Jeudi soir, le président de la communauté de communes, Jean-Luc Léger, a révélé que les budgets passés de Creuse Grand Sud étaient "insincères".

Le 19 septembre dernier, Michel Moine avait démissionné de la présidence, soulevant un vent de critiques sur sa gestion du budget pendant sa mandature. Début octobre, les conseillers communautaires de Creuse Grand Sud avaient choisi le socialiste Jean-Luc Léger pour lui succéder.