Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : L'avenir institutionnel de l'Alsace dans le Grand Est

Avenir de l'Alsace : la campagne d'affichage des autonomistes alsaciens suscite la polémique

dimanche 17 juin 2018 à 17:15 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le préfet de la région Grand-Est Jean-Luc Marx doit rendre mercredi un rapport au Premier ministre sur l'avenir institutionnel de l'Alsace. Le parti autonomiste alsacien Unser Land entend peser dans ce débat en finançant une campagne d'affichage qui compare la région Grand Est à un boulet.

L'affiche du parti autonomiste Unser Land
L'affiche du parti autonomiste Unser Land © Radio France - Patrick Genthon

Mulhouse, France

Le préfet de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, doit rendre mercredi son rapport sur l’avenir institutionnel de l’Alsace à Matignon. C'est le contexte choisi par le parti politique autonomiste alsacien Unser Land pour financer une campagne d’affichage plutôt provocatrice. De grandes affiches, en 4 mètres sur 3 et un titre « peuple alsacien prend ton destin en main ». C’est surtout l’illustration qui suscite débat. On y voit une chaîne de prisonnier et un  boulet baptisé Grand-Est

L'affiche d'Unser Land est déjà visible dans les rues de  Mulhouse - Radio France
L'affiche d'Unser Land est déjà visible dans les rues de Mulhouse © Radio France - Patrick Genthon

Cette affiche est déjà visible dans les rues de Mulhouse

A la rentrée de septembre cette affiche sera également visible dans les rues de Colmar et de Strasbourg. "La région Grand-Est, c'est  un boulet dans la mesure où ça entrave notre développement"explique Andrée Munchenbach la présidente d’Unser Land. "L'objectif est aussi de contrer le harcèlement publicitaire auquel se livre le Grand-Est...qui essaie de faire un nettoyage de cerveau pour qu'on oublie l'Alsace."

Manifestation à Colmar en novembre 2014 pour le maintien d'une région Alsace - Radio France
Manifestation à Colmar en novembre 2014 pour le maintien d'une région Alsace © Radio France - Patrick Genthon

Indignation de la région Grand-Est

C’est peu dire que cette campagne n’est pas du goût de l’exécutif régional. C’est une Lorraine, l’élue Les Républicains Valérie Debord, vice-présidente de la région Grand-Est qui a riposté : "je trouve parfaitement indigne d’utiliser une imagerie qui est celle du forçat, du boulet pour la coller à une région administrative qui est le résultat d'un processus démocratique..."

La campagne d’affichage d’Unser Land aurait coûté environ 10.000 euros, une campagne financée par les dons des sympathisants.