Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Baccalauréat : comment accompagner votre ado pendant ses révisions ?

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

On pense à ceux qui passent l'examen ce jeudi mais pour les parents non plus, le bac n'est pas une partie de plaisir. Comment être présent sans être envahissant ? La tension monte pour ces derniers jours de révision.

L'épreuve de philosophie commence ce jeudi 15 juin 2017
L'épreuve de philosophie commence ce jeudi 15 juin 2017 © Maxppp - Maxppp

Au moment du bac, il n'y a pas que les candidats qui sont stressés. Pendant toute la session des révisions, les parents se demandent aussi comment se comporter pour aider au mieux leur enfant. D'autant plus s'il ne semble pas très impliqué dans ses révisions comme ces élèves en terminale à Chambéry :

Pour ces lycéens chambériens, les révisions sont comme les antibiotiques, pas automatiques.

Rester calme

Rien ne sert de rajouter du stress au stress. "Il ne faut pas changer les habitudes", estime Madeleine Limondin, psychologue à Chambéry. À Mouxy, près d'Aix-les-Bains en Savoie, Véronique autorise pourtant son fils Victor, en terminale scientifique, à ne plus vider le lave-vaisselle durant les examens. "Au contraire, sourit Mme Limondin, cela occupe les mains et vide la tête."

Véronique tient en réalité à ce que Victor se concentre uniquement sur ses révisions même s'il "faut des moments de repos où il doit s'aérer l'esprit". Le reste du temps, les parents de Victor lui ont aménagé un petit bureau au sous-sol de la maison pour qu'il puisse être tranquille. Le jeune adulte s'en accommode : "J'ai besoin de travailler et j'avais prévenu mes parents avant le début des révisions. Ils doivent me laisser seul".

Ne pas surévaluer l'événement

Voilà le lycéen reparti dans ses fiches de révision. Pour Anne de La Raillère, psychologue à Chambéry, cette période peut s'avérer stressante pour les parents dans la mesure où le baccalauréat s'apparente à une "espèce de rite d'initiation dans notre société car on a l'impression que toute la période de la scolarité et de l'adolescence se termine avec cette épreuve".

Pour la spécialiste, les parents doivent "éviter de projeter leurs propres angoisses au moment où l'enfant a vraiment besoin de passer ce cap qui va le conduire à sa vie d'adulte". Pour ce faire, il faut relativiser.

"Tous les ans c'est pareil et on sait que ça se passe bien pour plus de 80% des élèves." - Anne de La Raillère, psychologue à Chambéry

Pour éviter tout stress supplémentaire il faut penser également à manger correctement, se coucher à une heure décente, s'aérer l'esprit de temps en temps voire faire de la méditation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess