Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bagnères-de-Luchon : le maire et le futur nouveau maire s'organisent

-
Par , France Bleu Occitanie

Les nouveaux maires élus depuis le premier tour des élections municipales doivent attendre la mi-mai pour pouvoir prendre leurs fonctions. En attendant, ce sont les maires battus qui sont encore aux commandes.

Louis Ferré, maire battu de Bagnères-de-Luchon, exercera encore ses fonctions au moins jusqu'à la mi-mai.
Louis Ferré, maire battu de Bagnères-de-Luchon, exercera encore ses fonctions au moins jusqu'à la mi-mai. © Maxppp - Sylvestre

Le premier tour des élections municipales a permis de désigner les maires dans plus de 30 000 communes. Le second tour lui a été reporté. Pour les nouveaux maires élus, il faudra attendre jusqu’à la mi-mai pour pouvoir vraiment siéger. C’est l’ancienne équipe municipale qui reste aux commandes tant que les conditions sanitaires ne permettent pas la tenue d’un conseil municipal d’installation. 

Certains décisions doivent être prises maintenant pour le long terme, alors que nous ne serons bientôt plus là

Louis Ferré, le maire battu de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), ne pensait pas encore occuper aujourd’hui sa fonction. Pour lui, cette situation est surréaliste : " Certaines décisions doivent être prises maintenant pour le long terme, alors que nous ne serons bientôt plus là. C'est absurde". Il regrette également que les nouveaux conseils municipaux n'aient pas pu s'installer : "Cela n'a pas de sens. Il s'agissait des 30 000 communes les plus petites, avec des rassemblements d'effectifs très faibles. Ce n'était pas très risqué". 

Règlementairement, Louis Ferré est tenu d’informer sur les décisions en cours celui qui aurait dû le remplacer, le futur nouveau maire Eric Azémar. Louis Ferré a carrément décidé d’associer son successeur à certaines réunions : " On se voit régulièrement. Nous avons par exemple mis en place une cellule de crise pour gérer la période difficile liée au COVID-19. Il me parraissait évident de l'y associer". 

Entente cordiale

Mieux vaut bien s'entendre en cette période transitoire. A Bagnères-de-Luchon, l'entente est cordiale selon Eric Azémar : " Nous parlons d'une crise particulière. Il faut servir l'intérêt général avant que les intérêts particuliers ne s'expriment". Dans l'attente de pouvoir siéger, le futur maire fait contre mauvaise fortune bon coeur : " Mon équipe et moi-même nous mettons à la disposition de Mr Ferré. Nous mettons ce temps à profit également pour préparer les différents dossiers à venir". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu