Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Barbara Pompili signe une charte pour des plages sans déchets plastiques à Biarritz

-
Par , , France Bleu Pays Basque

La ministre de la Transition écologique a signé à Biarritz ce mercredi une charte pour des plages sans déchets plastiques. Barbara Pompili a aussi promis des aides pour la reconstruction du parc Izadia à Anglet.

La ministre de la Transition Ecologique a été reçue par Maider Arostéguy, maire de Biarritz
La ministre de la Transition Ecologique a été reçue par Maider Arostéguy, maire de Biarritz © Radio France - Paul Nicolaï

Une visite ministérielle dans le strict respect des règles sanitaires, masque sur le visage pour tous et toutes. Après un passage au Port des Pêcheurs de Biarritz, et une visite à l'association Water Family, Barbara Pompili s'est rendue à la Grande Plage ce mercredi 12 août 2020, la carte postale de Biarritz. Un site remarquable qui doit pourtant lutter au quotidien contre la pollution, comme toutes les plages du littoral. La ministre a signé une charte de 15 mesures qui ciblent plus spécifiquement la pollution par le plastique

Il s'agit de sensibiliser les baigneurs au ramassage de leurs propres déchets, mais aussi d'inciter les communes à trier les déchets ramassés sur le littoral. Avec le covid-19, on a constaté une recrudescence de pollutions liés aux lingettes, gants en plastique, mouchoirs et masques usagés. Le plan biodiversité fixe un objectif de zéro plastique rejetés en mer d'ici 2025.

Le ramassage des déchets plastiques présente une problématique particulière
Le ramassage des déchets plastiques présente une problématique particulière © Radio France - Paul Nicolaï

Une aide de l'Etat pour Izadia

La seconde partie de la visite était consacrée au parc naturel Izadia à Anglet. Ce site préservait un biotope particulier et très riche, à l'endroit où ou le fleuve Adour se jette dans la mer. Il a entièrement brûlé dans l'incendie de la forêt de Chiberta le 30 juillet dernier. La ministre n'a pas annoncé d'aide chiffrées, elle a annoncé que "l'Etat sera aux côtés de la commune après un diagnostic précis des besoins" et l'évaluation des indemnisations que verseront les assurances. 

Polémique sur les pesticides

La ministre est aussi revenue sur la polémique à propos de l'utilisation des néo-nicotinoïdes. Ces insecticides néfastes pour les abeilles sont normalement interdits d'utilisation. Barbara Pompili explique que si elle a autorisé une entorse à la loi sur la biodiversité de 2016, c'est parce qu'elle ne prévoit pas d'alternative pour lutter contre les pucerons. Sans les néo nicotinoïdes, la production annuelle de betteraves pourrait être détruite à 50%, il n'y a pas d'autres moyens de lutter contre, insiste la représentantes du gouvernement. "Il n'y a pas de renoncement" a-t-elle déclaré, mais une dérogation temporaire et très encadrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess