Politique

Béatrice Mottier lance sa campagne pour les législatives

Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Mayenne mercredi 7 septembre 2016 à 16:30

Béatrice Mottier a reçu l'investiture de l'UDI pour être candidate dans la 1ère Circonscription
Béatrice Mottier a reçu l'investiture de l'UDI pour être candidate dans la 1ère Circonscription © Radio France - Marion Dambielle-Arribagé

Béatrice Mottier, officiellement investie par l'UDI pour être la candidate centriste sur la 1ère circonscription, se lance dans la bataille. Objectif affiché : reprendre cette circonscription à la gauche.

Agée de 46 ans, elle est actuellement adjointe au maire de Laval (attractivité, innovation et prospective) et conseillère départementale. Elle a reçu mi-juillet l'investiture de son parti, l'UDI, pour être candidate dans la 1ère circonscription de la Mayenne lors des législatives de juin prochain. Une circonscription très prisée, détenue actuellement par le socialiste Guillaume Garot, probable candidat à sa propre succession. Béatrice Mottier trouvera également en face d'elle Samia Soultani-Vigneron, la candidate des Républicains, et Philippe Habault, candidat centriste dissident. Tous les deux, eux-même adjoints au maire de Laval... "ça se passe très sereinement", estime pourtant Béatrice Mottier. "C'est une très bonne choses qu'il y aient plusieurs candidats. Lors d'un premier tour, il faut pouvoir offrir le choix aux électeurs. Mais en restant très clair sur l'objectif du second tour : battre Guillaume Garot. Quitte à se rallier au candidat qui arrivera en tête contre lui."

Réinjecter de l'oxygène dans la vie politique

Béatrice Mottier exerce le métier de conseillère en communication. Elle est également passée par le cabinet du ministre de la culture à l'époque de Frédéric Mitterrand. Elle s'est engagée dans la vie politique il y a 2 ans, lors des élections municipales, en rejoignant la liste de François Zocchetto.  "Je suis issue de la société civile, j'ai 25 ans de vie professionnelle derrière moi. J'ai toujours été intéressée par la chose publique, mais il y a un moment dans la vie où l'on sent que l'expérience que l'on a acquise peut servir le collectif."

En finir avec l'entre-soi

La candidate UDI veut, dit-elle, "réinjecter de l'oxygène dans la vie politique" : "la société évolue, et très rapidement. On ne peut plus faire de l'entre-soi, passer des heures en commission à l'Assemblée Nationale pour décider à quel endroit on va placer la virgule dans tel ou tel amendement, sans se soucier de ce qui se passe à l'extérieur." Béatrice Mottier qui, si elle est élue, compte bien défendre bec et ongle la Mayenne : "un député doit se battre pour son territoire et pour ses acteurs. On ne donne rien spontanément à un département comme la Mayenne. Pour obtenir quelque chose, il faut de la volonté, il faut se faire entendre et respecter, et ça c'est le rôle du député."

Béatrice Mottier sait qu'en cas de victoire, elle devra abandonner l'un de ses mandats (adjointe au maire ou conseillère départementale), mais elle se laisse encore le temps de la réflexion pour choisir lequel.

Partager sur :