Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Beaucourt : un maire de 24 ans pour remplacer Cédric Perrin

samedi 14 octobre 2017 à 19:52 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

A 24 ans, Thomas Bietry (LR) devient le plus jeune maire du Territoire de Belfort, et l'un des plus jeunes maires de France. Il remplace Cédric Perrin (LR également), à la tête de la ville de Beaucourt. Il a été élu par les conseillers municipaux ce samedi 14 octobre 2017.

Le nouveau maire de Beaucourt, Thomas Bietry (au centre), est le plus jeune maire du Territoire de Belfort.
Le nouveau maire de Beaucourt, Thomas Bietry (au centre), est le plus jeune maire du Territoire de Belfort. © Radio France - Manon Klein

Beaucourt, France

Cédric Perrin a quitté le poste de maire de Beaucourt, ce jeudi 14 octobre. Une décision prise un peu à contrecœur par le sénateur. Ce dernier se conforme à la loi de non-cumul des mandats, qui l'empêche d'être à la fois maire et sénateur. C'est un jeune conseiller municipal qui lui succède à la tête de la commune : Thomas Bietry. Le nouvel élu, désigné par la majorité du Conseil municipal, a 24 ans, ce qui fait de lui le plus jeune maire du Territoire de Belfort.

Je me mets en conformité avec les règles, même si je pense qu'elles sont stupides" - Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort.

C'est avec beaucoup d'émotion que Cédric Perrin s'est exprimé devant le Conseil municipal et les habitants de Beaucourt qui sont venus en nombre. Le sénateur dénonce toujours le principe de la loi sur le non-cumul des mandats qui l'oblige à quitter son poste de maire; "Je pense dans quelques années on va se retrouver avec des élus hors-sol, déconnectés de la réalité" avance l'ancien maire.